Archives du mot-clé qiu xiaolong

Rencontre-dédicace avec l’auteur Qiu Xiaolong(裘小龙) pour la présentation de son dernier polar «Il était une fois l’inspecteur Chen»

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie l’écrivain chinois Qiu Xiaolong裘小龙, à l’occasion de la publication en français de son dernier roman intitulé Il était une fois l’inspecteur Chen, paru le 3 octobre 2016 aux éditions Liana Levi et traduit de l’anglais par Adelaïde Pralon.

Présentation du livreQIUXIAOLONG-Sophie Bassouls - Copie

Chen Cao a grandi au temps des dénonciations de masse et des excuses publiques : « Honte aux intellectuels bourgeois ! », »le suis pourri du coeur aux orteils, je mérite des milliers de morts ! » Il a vu son père accusé, sa famille humiliée. Des années plus tard, lorsque l’Etat lui assigne un poste subalterne dans un commissariat de la ville, un drame fait écho à ce passé de fils de « monstre noir ». Fu, un commerçant de la Cité de la Poussière Rouge, spolié sous Mao puis réhabilité et grassement indemnisé, est retrouvé assassiné…
Une affaire qui marquera les premiers pas sur le terrain d’un poète de coeur devenu flic par hasard. Pour ce dixième volet des aventures de l’incorruptible Chen, Qiu Xiaolong dévoile la jeunesse de son personnage fétiche, sa toute première enquête et les heures les plus sombres de la Révolution culturelle, il y a cinquante ans. Il signe ici son roman le plus personnel.

A propos

Pour ce dixième volet des aventures de l’incorruptible Chen, Qiu Xiaolong dévoile la jeunesse de son personnage fétiche, sa toute première enquête et les heures les plus sombres de la Révolution culturelle, il y a cinquante ans. Il signe ici son roman le plus personnel.

«Le roman le plus émouvant de Qiu Xiaolong.» Les Échos (lire la suite)

«Il n’en finit pas de dénoncer le système politico-économique chinois et la corruption qui le gangrène.» Libération (lire la suite)

«Un livre poignant du Sherlock Holmes chinois.» Europe 1

«Le dixième et très émouvant volet des aventures de son héros Chen.» Le Figaro Magazine (lire la suite)

«Ce roman intime est aussi une “rédemption symbolique”.» Le Point (lire la suite)

«Xiaolong sait plonger son lecteur dans un autre siècle, il suffit de tourner une seule page de ses romans.» La Croix (lire la suite)

«C’est un extraordinaire roman que nous livre Qiu Xiaolong à travers la jeunesse de l’inspecteur Chen, où il partage avec nous la sombre histoire de la révolution culturelle et une des clés de son parcours d’écrivain.» Page des libraires, Librairie Le Passeur de l’Isle, L’Isle-sur-la-Sorgue (lire la suite)

A Mathematician (?)

Rendez-vous :
Mercredi 29 mars 2017 à 18h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

« Il était une fois l’inspecteur Chen » de Qiu Xiaolong

il-était-une-fois-l-inspecteur-chen-9782867468414Les éditions Liana Levi publient en cette rentrée 2016 un nouveau roman du célèbre auteur de polars vivant aux Etats-Unis, Qiu Xiaolong, intitulé Il était une fois l’inspecteur Chen.

Après Dragon bleu, tigre blanc dans lequel l’inspecteur se trouve au cœur de luttes d’intérêts dans les hautes sphères shanghaïennes, ce nouveau roman raconte comment Chen Cao, jeune diplômé en littérature anglo-saxonne, se retrouve affecté à un poste de police de Shanghai comme traducteur, et va mener de fil en aiguille sa première enquête, pour devenir plus tard le fameux inspecteur Chen.

On retrouve dans ce roman l’amour de l’auteur pour la gastronomie chinoise, il nous emmène également dans la Cité de la Poussière Rouge où il a grandi, à la recherche d’histoires de voisinage, dans lesquelles se mêlent les blessures du passé.

Au delà d’un roman policier, cet ouvrage nous permet de mieux comprendre l’histoire et la personnalité de l’inspecteur Chen. C’est un retour en arrière et un retour sur soi pour l’auteur autant que le personnage. D’ailleurs, le roman est accompagné d’un fascicule où Qiu Xiaolong présente son parcours et répond à un certain nombre d’interrogations de ses lecteur (« Comment avez-vous crée le personnage de Chen Cao ? », « Est-ce difficile d’écrire depuis l’exil ? », « Quelle place tient la poésie dans votre parcours intellectuel ? », etc.),  suivi de 28 poèmes de l’inspecteur avec le contexte de leur écriture…

Plus d’informations sur notre site

A lire également : le billet de Bertrand Mialaret consacré à cet ouvrage sur son site My Chinese Books.

Cyber China, de Qiu Xiaolong

Dans Cyber China, le maître du polar chinois Qiu Xiaolong explore les réseaux internet, forums et autres lieux de discussion virtuels devenus le terrain d’expression de nombreux cyber-citoyens. Contrôlés, surveillés et régulièrement censurés, les sites web et forums restent un lieu d’informations privilégié face aux médias officiels :

« Dans les médias officiels, on n’annonçait que d’excellentes nouvelles sur le pays. Les autorités voulaient donner l’image d’une société harmonieuse et n’autorisaient aucun article ou reportage négatif » (p. 44)

Derrière l’enquête policière de l’inspecteur Chen, c’est toute la complexité de la société chinoise d’aujourd’hui qui se fait jour. Nombreuses sont les affaires de corruption qui ont éclaté sur internet, les cyber-citoyens luttant par leurs propres moyens contre la corruption des cadres et des dirigeants, quitte à lancer des chasse à l’homme sur le web. Entre internautes et dirigeants, la lutte souterraine oppose indignation et sentiment d’injustice à une censure bien active. Et d’ailleurs comment se fait-il que les cadres « s’engraissent comme des rats rouges » ? Qiu Xiaolong ne mâche pas ses mots lorsqu’il fait dire à l’un de ses personnages : « C’est ce maudit parti unique, avec son pouvoir absolu, son contrôle drastique des médias et sa corruption notoire. » (p. 46)

Bref, les amoureux des enquêtes de l’inspecteur Chen ne seront pas déçus tandis que tous ceux qui s’intéressent à la société chinoise contemporaine trouveront dans ce roman une précieuse source de réflexions.

Cyber China, Qiu Xiaolong, Points, 2013 pour la parution en poche.