Archives du mot-clé Princesse Bari

Mercredi 9 octobre à Paris Dauphine : rencontre exceptionnelle avec Hwang Sok-yong

Rendez-vous le mercredi 9 octobre à 19h à l’université Paris Dauphine pour une rencontre exceptionnelle avec l’un des plus grands écrivains coréens contemporains : Hwang Sok-yong (황석영). Publiées chez Zulma et plus récemment chez Philippe Picquier, les traductions françaises de ses romans ont rencontré les louanges des lecteurs et des critiques. Parmi ses plus grands romans, citons le très célèbre Shim Chong, fille vendue (Zulma – points) et la dernière parution en date : Princesse Bari (Philippe Picquier).

Le Phénix sera présent lors de cette rencontre pour proposer à la vente Princesse Bari.

invitation_hwang

Princesse Bari, de Hwang Sok-yong

Temps fort de notre rentrée littéraire 2013, Princesse Bari vient de paraître aux éditions Philippe Picquier. Nouveau roman de l’auteur coréen Hwang Sok-yong, considéré comme l’un des plus grands romanciers coréens de ces dernières années, Princesse Bari a l’art de séduire le lecteur dès les premières pages et ce charme opère jusqu’à la fin.

Comme pour Shim Chong, fille vendue, Bari tire son prénom d’une histoire traditionnelle coréenne. Hwang Sok-yong a l’art de mêler une réalité des plus dures (la Corée du Nord à la mort de Kim Il-Sung et la terrible famine des années 90) à la poésie des contes et l’héritage du chamanisme coréen. Mais si Bari, l’héroïne, possède quelques dons de voyance, c’est un roman ancré dans la réalité, sur fonds historique, que le lecteur a entre les mains.

Le roman est en effet caractérisé par une richesse historique qui offre au lecteur une vision de ce pays (la Corée du Nord) si hermétique et mystérieux. Le parcours de Bari et de sa famille, la chute d’une relative aisance et de la chaleur familiale à l’errance solitaire sont brillamment décrits et tout aussi brillamment traduits par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet.

Comme de nombreux romans coréens, cette traduction a bénéficié du soutien de l’Institut coréen de la traduction littéraire.

Princesse Bari, Hwang Sok-yong, Editions Philippe Picquier, 2013