Archives du mot-clé Jacques Pimpaneau

« Chine culture et traditions » de Jacques Pimpaneau enfin disponible en format poche !

chine-culture-traditions-pimpaneau-9782809711349Nous sommes ravis de vous présenter l’édition au format poche de ce livre devenu incontournable, pour qui veut découvrir la culture chinoise traditionnelle.

Le style limpide et vivant de Jacques Pimpaneau rend la lecture de cette petite encyclopédie très agréable : des sujets aussi variés que les fêtes, les rites, le mobilier, le calendrier, la musique, la nourriture composent le corps de l’ouvrage. Après avoir parcouru les 36 chapitres, ponctués de gravures anciennes, vous serez incollable et prêt à aborder des ouvrages plus pointus.

Chine, culture et traditions, de Jacques Pimpaneau, Editions Philippe Picquier, 2015 [2004], 535 pages.

Pour ceux qui préfèrent le grand format pour son confort de lecture et la qualité des illustrations, l’édition de 2004 est encore disponible (voir sur notre site).

Rencontre avec Jacques Pimpaneau pour la parution de deux ouvrages de traduction de textes inédits de littérature chinoise classique, le vendredi 30 janvier 2015

auteurNous avons le plaisir d’accueillir Jacques Pimpaneau, spécialiste de la littérature chinoise classique, pour la présentation de deux nouveaux recueils de textes classiques à paraître le 23 janvier 2015 chez la toute jeune maison d’édition Espaces&Signes.

 

 

a-couv2Chroniques sanglants de Chinoises amoureuses
De Jacques Pimpaneau
108 p. – 23€

Résumé
Ces cinq récits retracent la tragédie de femmes qui vécurent en Chine il y a bien longtemps, criminelles ou cruelles, toutes follement amoureuses – des hommes, de leurs enfants ou du pouvoir. Des femmes passionnées dont les histoires, pour la plupart sanglantes, ont marqué à ce point leur époque qu’aujourd’hui encore, de Pékin à Canton, on se raconte leurs vies comme autant de légendes.
Rédigés à partir de la traduction de documents anciens, ces cinq courts récits sont à la fois des témoignages sur la société chinoise traditionnelle et des nouvelles dont le suspense n’a rien à envier aux meilleurs romans policiers.

a-couvUne robe de papier pour Xue Tao : Choix de textes inédits de littérature chinoise
Ouvrage collectif, sous la direction de Vincent Durand-Dastès et Valérie Lavoix – Préface de Jacques Pimpaneau
220 p. – 20€

Résumé
Xue Tao, courtisane et poétesse chinoise, vécut à Chengdu, dans le centre de la Chine, au début du IXe siècle, sous la dynastie des Tang. Elle est restée célèbre pour avoir aussi bien su chanter l’amour que confectionner elle-même le papier coloré sur lequel elle écrivait.
À cette figure presque mythique, il convenait d’offrir un vêtement de fantaisie : c’est ce que se sont efforcés de réaliser les auteurs ici réunis en proposant des traductions inédites de textes choisis de la littérature chinoise. On trouvera des poèmes médiévaux, modernes ou contemporains, mais aussi des histoires d’immortels, de religieux excentriques et de bandits. On rencontrera un esprit-serpent, deux philosophes, une actrice d’opéra Kunqu, des lettrés en goguette au bord de la mer et un bestiaire pour le moins bigarré…
Puisse cette petite anthologie délibérément hétéroclite égarer agréablement son lecteur !

Rendez-vous
Vendredi 30 janvier 2015 à 18h
Entrée libre – Inscription sur notre site

« La pensée politique chinoise : de Confucius à Mao » (bilingue français-chinois)

coup-de-coeurCe recueil de textes bilingues choisis, traduits et présentés par Jacques Pimpaneau est à la fois intéressant par son contenu, un choix de textes illustrant l’évolution de la pensée politique chinoise de l’Antiquité au XXe siècle, mais aussi par sa forme, qui présente le texte original avec sa traduction en vis-à-vis, le tout agrémenté de notes de vocabulaire et de notes permettant de mieux comprendre les allusions historiques ou politiques des textes.

Les textes datant de l’Antiquité et de la période impériale sont en chinois classique, en caractères traditionnels. Leur lecture dans le texte original requiert un certain niveau de chinois classique.

Les textes du XXe siècle sont en chinois simplifié et leur lecture est plus facile d’accès, mais reste d’un niveau avancé. C’est une lecture idéale pour les sinophones qui souhaitent se perfectionner dans la lecture de textes politiques ou institutionnels, mais aussi pour les amateurs de politique chinoise connaissant un peu le chinois et qui souhaitent lire les textes fondamentaux tout en ayant la version originale en vis-à-vis.

Table des matières

Introduction
La pensée politique de l’Antiquité
1. Le confucianisme
2. Le taoïsme
3. Le légisme
Textes datant de l’Empire
Concepts du XXe siècle
1. La démocratie
2. L’anarchisme
3. Dictature ou démocratie
4. La pensée de Mao Zedong

Format poche, 121 pages

Commander sur notre site

Rencontre avec Fouad El-Etr et Jacques Pimpaneau, autour du livre « Haïkaï de Chine »

2027Les Haïkaï de Chine de Fouad El-Etr sont plus qu’un recueil de poèmes. Ils sont portés par le récit d’un voyage en Chine effectué par l’auteur en 2001, voyage qui donna naissance à la rédaction de ces haïkaï.

Des poèmes japonais inspirés par la Chine donc… à cette association séduisante s’ajoute la poésie de la langue française, brillamment maniée par Fouad El-Etr. On savoure ce livre pour le plaisir des mots, la grandeur du style et la beauté de la langue, mais également parce qu’il fait revivre, dans la Chine d’aujourd’hui, les poètes d’hier et les joutes poétiques de l’époque des Tang.

Monsieur Jacques Pimpaneau nous fera l’honneur d’être présent pour vous parler de sa propre lecture des Haïkaï de Chine.

Résumé
00001Douze ans après un bref séjour en Chine, dont il avait rapporté des centaines de haïkaï, l’auteur nous invite à un voyage, jour après jour, dans son voyage, tirant de sa mémoire les essaims, comme d’une ruche, et de son imagination, des mots-abeilles qui bourdonnent avec une vigueur nouvelle dans ces pages, nourries des thés nombreux qui l’empêchent de dormir.
C’est un enchantement de voyager avec lui en prose et en poésie, de passer de l’une à l’autre si naturellement, sur les plus hauts sommets ou sous la neige, parmi les calligraphies et le parfum des temples, dans la discrète compagnie de Li Bai, Du Fu et Wang Wei, ses amis, qui lui répondent « par ellipses, pénombre et vers interrompus ».
Comment ne pas le suivre dans l’avion qui remonte, comme des échelles à saumons, les fuseaux horaires, jusqu’aux poissons rouges, bleus ou transparents, qu’il retrouve chaque soir devant l’aquarium de l’hôtel ; sur les toits volants, ou en pagode, surmontés de da’wen, qu’il rapproche des caractères, tout aussi incurvés, et habités, de l’écriture chinoise ; ou dans ses joutes poétiques avec des poétesses de Shanghai ou ses rencontres, également inopinées, de danseuses du Bolchoï gazouillant Pouchkine dans un bimoteur en détresse, et quelques jours plus tard flânant comme des flamants roses sur la Grande Muraille ?
C’est une visite in fine à une Chine absente, derrière la recherche forcenée de la modernité et du progrès, qui lui indique le chemin du retour, et qu’il nous fait découvrir comme les cigales quand elles font silence ou dans leur lumière intermittente les lucioles.

Rendez-vous
Mardi 10 décembre 2013 à 18h
Plus d’informations et inscription sur notre site