Archives du mot-clé Hong Kong

Rencontre avec François Boucher, alias Fan Tong, auteur du polar « Dans ma jungle affectueusement »

push_14892_auteur-recadréNous avons le plaisir d’accueillir François Boucher à l’occasion de la sortie cette année de deux nouveaux romans aux éditions du Non-Agir : Voguant vers l’avenir lumineux (édition de poche) et De ma jungle affectueusement.

Journaliste vivant à Hong Kong depuis une vingtaine d’années, François Boucher est l’auteur de plusieurs romans policiers sous le pseudonyme chinois Fan Tong. Ses romans ont généralement pour cadre la Chine du sud, dans laquelle nous suivons des personnages attachants qui tentent de démêler des enquêtes dans des cadres originaux, où le chemin de fer a souvent sa place…

a-couv2Dans Voguant vers l’avenir lumineux, François Boucher nous plonge dans le Hong Kong des années 1960, sur les traces du vieux tramway hongkongais et au moment des manifestations anticolonialistes de la fin de la décennie. Ce roman a remporté en 2012 le prix du roman décerné par les élèves des lycées français d’Asie, et peut être lu par tout public, à partir de 15 ans.

Dans De ma jungle, affecTUEUSEment, l’auteur entremêle deux intrigues, entre le Paris des années 1950 et la Chine des années 1930, et plus précisément la colonie de Fort-Bayard. Ce roman a reçu d’excellentes critiques des lecteurs loa-couvrs de l’opération « Masse critique » sur le site de lecteurs Babelio.

Rendez-vous
Vendredi 9 janvier 2015 à 18h
Entrée libre
Plus d’informations et inscription sur notre site

 

Rencontre avec Christophe Falin, auteur de « Shanghai/Hong Kong : Villes de cinéma »

auteurChristophe Falin, spécialiste du cinéma chinois et enseignant à l’université Paris 8 viendra nous présenter son nouvel ouvrage Shanghai/Hong Kong : Villes de cinéma paru chez Armand Colin sur la place des villes de Shanghai et Hong Kong dans l’histoire du cinéma chinois mais aussi occidental.

Résumé
a-couvVilles-cinéma, ciné-cités, Shanghai et Hong Kong cristallisent réalités et fantasmes des cinéastes et des spectateurs. Emblèmes de la modernité urbaine chinoise, du colonialisme et des excès du capitalisme, repères de criminels, coeur du trafic d’opium, du jeu et de la prostitution, depuis les années 1930 jusqu’à aujourd’hui, elles n’ont cessé de fasciner les artistes et les intellectuels, chinois et occidentaux.
Successivement centres de l’industrie du cinéma chinois, ces villes, leur identité, leur histoire, sont aussi devenues source de création cinématographique et objets filmiques à part entière. Cet ouvrage, s’appuyant sur un large corpus de films, fait découvrir Shanghai et Hong Kong, mais aussi la société et le cinéma chinois à travers les multiples rapports qui unissent les deux villes et les œuvres qu’elles ont inspirées.
Il restitue l’extrême richesse d’un cinéma en constante évolution, reflet passionnant des traditions et des mutations culturelles et politiques de la Chine.

Rendez-vous
Vendredi 7 novembre 2014 à 18h
Entrée libre – Inscription sur notre site

Premier roman : Repulse Bay d’Olivier Lebé

Premier roman d’Olivier LebéRepulse Bay entraîne son lecteur à Hong Kong à la suite du héros et narrateur qui, à peine installé, fait la connaissance de sa voisine, l’actrice Beverly dont il est dit « Elle est un personnage public, une fille publique sur qui chacun pense avoir des droits. Elle ouvre pour le commun des mortels des horizons de jouissances nouvelles et de futilités inédites. Elle est vouée à la gloutonnerie, au dépeçage, à la dévoration. » (p. 25).

Et voilà que Hong Kong, avec son port, ses tours, ses lumières, son activité frénétique, se voit voler la vedette par cette « princesse chinoise » qui s’attire prouesses métaphoriques, et comparaisons percutantes : « Elle est comme le chaman qui accepte d’être mis en pièces, de repaître les esprits de sa chair et de son sang (p.62) ».

Publié aux éditions La Grande OurseRepulse Bay est un premier roman au rythme haletant servi par un style dynamique et des évocations saisissantes mêlées d’auto-dérision.

A lire également : le coup de coeur de La Cause littéraire

Résumé :

En partant à Hong Kong pour une mission professionnelle, le narrateur saisit l’occasion de fuir une vie qu’il a prise en horreur. Il s’installe dans une petite station balnéaire huppée de la côte sud de l’île de Hong Kong, où il a pour voisine une star de cinéma chinoise, Beverly C. Leur relation déclenche en lui un ébranlement intérieur dont les dérèglements climatiques deviennent la métaphore. Comme un insecte se cogne sur une vitre, il tente vainement de briser les images qui le fascinent et l’emprisonnent : la beauté de Beverly, les reflets de sa vie publique, les lumières de la Skyline, les miroirs du pouvoir et de la rivalité. Il reste un spectateur pour qui tout fait signe et pourtant rien ne fait sens. L’atmosphère magnétique de la ville et son énergie équivoque le forcent à plonger en lui-même et à découvrir une liberté nouvelle.

Rencontre avec François Drémeaux, autour de « Hong Kong, présences françaises (du XIXe siècle à nos jours) »

Lancé à l’occasion des 150 ans de relations entre la France et Hong Kong, Hong Kong, présences françaises (du 19e siècle à nos jours) est une histoire des résidents français et des institutions françaises à Hong Kong depuis la fin du XIXe siècle.

François Drémeaux a dirigé la publication de cet ouvrage. Ses travaux de recherche sont centrés autour de la présence des Français à Hong Kong, et plus spécifiquement dans l’entre-deux-guerres.

Résumé
En 1862 était nommé le premier consul de France à Hong Kong. 150 ans plus tard, Hong Kong compte plus de 15 000 Français, 700 entreprises françaises et accueille l’un des plus grands festivals culturels français d’Asie.
HONG KONG : Ancien fleuron de l’empire colonial britannique devenu le cœur de la finance asiatique et une dynamique région administrative chinoise, cette ville-monde défie les sens et suscite l’admiration depuis qu’elle a pris son élan au 19e siècle.
PRÉSENCES FRANÇAISES : Anonymes ou illustres, de nombreux Français ont arpenté cette cité, y laissant empreintes et souvenirs. Récits de diplomates et chroniques de missionnaires, aventures de négociants et ouvrages d’artistes, autant de souvenirs captivants.
Leurs histoires dessinent un portrait impressionniste d’une cité toujours en mouvement. Ce sont de modestes instantanés d’existences, des témoignages précieux.A travers le prisme original d’une communauté, ces présences françaises proposent un voyage dans le temps, à la découverte d’une ville fascinante

Rendez-vous
Lundi 18 février 2013 à 18h
Entrée libre – Plus d’informations sur notre site