Archives du mot-clé dédicaces

La librairie Le Phénix au Salon du Livre de Paris 2016

salon-livre-paris-logoComme chaque année, notre librairie tiendra le stand des Editions Philippe Picquier au Salon du Livre de Paris, qui aura lieu du 17 au 20 mars 2016.

Cette année, Livre Paris, le Salon du livre de Paris, mettra à l’honneur la Corée du Sud pour la première fois. A cette occasion, nous aurons le plaisir de recevoir 6 auteurs coréens dont Hwang Sok-Yong, Kim Young-ha, et Kim Jin-kyeong, auteurs phares de la littérature sud-coréenne.

Nous accueillerons à nouveau cette année pour deux séances de dédicace, Florent Chavouet qui a obtenu le prix Fauve Polar 2015 au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, pour son roman graphique Petites coupures à Shioguni.

Rendez-vous :
Stand R14 – Editions Philippe Picquier
Informations pratiques

Dédicaces sur le stand :                                                             U9782809711684

Benjamin Pelletier
Samedi de 14h à 15h
auteur de Toujours plus à l’est (2016)

U9782809711660Hwang Sok-yong
Jeudi et samedi de 16h à 17h
auteur de Toutes les choses de notre vie (2016), Princesse Bari (2015).

Kim Young-ha                                                                                                             U9782809711097
Dimanche 17h à 18h
auteur de Ma mémoire assassine (2015), J’entends ta voix (2015), Qu’est devenu l’homme coincé dans l’ascenseur ? (2015), Quiz show (2015), L’empire des lumières (2011), La mort à demi-mots (2002).

Kim Ae-ran                                                                                                                         ma vie palpitante
Vendredi de 11h à 12h
auteur de Ma vie palpitante (2014).

Kim Jin-kyeong                                                                                                      La sorciere et le jardin sercret
Jeudi de 14h à 15h et dimanche de 10h30 à 11h30
auteur de La sorcière et le jardin secret (2016), La guerre des   ombres (2013),              Les dernières aventures de l’Ecole des Chats (2011),                                                           Les nouvelles aventures de l’Ecole des Chats (2009)

Kim Jae-hong                                                                                       nuages
Jeudi de 14h à 15h et dimanche de 10h30 à 11h30
Illustrateur de La sorcière et le jardin secret (2016),                                                       des albums de jeunesse Nuages (2014), Dans les bois (2007).

Eun Hee-kyung                                                                                                secret
Dimanche de 13h30 à 14h30
auteure de Secret (2014)

Florent Chavouet                                                                                              fauvepolar
Vendredi à partir de 17h et dimanche de 14h30 à 17h
auteur de Petites coupures à Shioguni (2014),                                                            Tokyo sanpo : Promenades à Tokyo (2009) et Manabéshima (2010)

Delphine Roux                                                                                                                    kokoro
Vendredi de 13h30 à 14h30
auteurs de Kokoro (2015)

 

      

La librairie Le Phénix participe au nouvel an chinois de la Mairie du 3e

L’Age d’Or De La Chine - Fêter le nouvel an chinois

au Carreau du Temple - 4 Rue Eugène Spuller- 75003 Paris
Samedi 6 et dimanche 7 février / 11h à 19h
Entrée Libre

Bandeau Web

Pour la première fois à Paris, les festivités du Nouvel An Chinois seront réunies dans un même lieu de fête. Organisé par l’association ChinaTown Marais, sous le patronage de la Mairie du 3ème arrondissement de Paris, ce rendez-vous festif propose de nombreuses activités : exposition d’artistes, animations, ateliers (calligraphie, littérature, arts martiaux…) et spectacles de danses traditionnelles.

Notre librairie s’associe à cet événement et tiendra une table de vente au Carreau du Temple à cette occasion.

Il y aura deux dédicaces de l’auteur Simon pour son livre Voyages d’encre, Carnet de Chine, 2005-2013 aux éditions Akinomé.

- Samedi le 6 février de 15h à 17h
- Dimanche le 7 février de 14h à 16h

Simon_Voyages_D'encre

Vous pouvez consulter le programme détailé sur le page facebook du Comité Chinatown Marais
Ou sur le site Le Carreau du temple.

Rencontrez Bi Feiyu, Wang Anyi, Li Er, Sun Ganlu et Huang Beijia !

Chers amis amateurs et passionnés de littérature chinoise, voici quelques rendez-vous exceptionnels à ne pas manquer ! Vous pourrez rencontrer les auteurs traduits en français par Philippe Picquier sur le Stand des éditions Philippe Picquier au Salon du Livre aux dates ci-dessous. Les auteurs Bi Feiyu, Wang Anyi, Li Er, Sun Ganlu et Huang Beijia y seront présents pour des séances de dédicaces. Tous leurs romans traduits en français seront disponibles sur le stand des éditions Philippe Picquier.

Dates et horaires des dédicaces (samedi 22 mars et dimanche 23 mars) :

BI Feiyu : samedi à 14h30 et dimanche à 16h
Li Er : samedi à 15h30
Huang Beijia : dimanche à 11h30
Sun Ganlu : dimanche à 14h
Wang Anyi : dimanche à 15h

Rendez-vous à :

Salon du livre de Paris
Stand Philippe Picquier N24 (au sein de la Région PACA)

Paris Porte de Versailles – Pavillon 1
Boulevard Victor,
Paris 15ème

Rencontre avec Marcelino Truong, auteur du roman graphique « Une si jolie petite guerre : Saigon 1961-1963″

Nous vous invitons à rencontrer Marcelino Truong le vendredi 14 décembre à 18h pour la présentation de son roman graphique Une si jolie petite guerre, Saigon 1961-1963

Résumé
En janvier 1961, John F. Kennedy devient le 35e président des États-Unis. Déterminé à endiguer le communisme en Asie, il lance le Projet Beef-Up, destiné à renforcer l’aide militaire et économique américaine à la République du Vietnam. C’est dans ce contexte que le petit Marcelino Truong et sa famille débarquent à Saigon, en juillet 1961. Sa mère est malouine et maniaco-dépressive, son père est un diplomate vietnamien. Nommé directeur de l’agence Vietnam-Press, Truong Buu Khanh fréquente assidûment le Palais de l’Indépendance où il fait office d’interprète quand le président Ngô Dinh Diêm reçoit des visiteurs anglophones. Il va ainsi observer de très près les manœuvres d’un gouvernement qui se débat entre nationalisme, rejet de la France coloniale, défiance et fascination pour l’Amérique.
Marcelino Truong interroge ses souvenirs d’enfance pour brosser un portrait à la fois impressionniste et objectif de la capitale sud-vietnamienne livrée aux prémices d’une guerre qui s’intensifie. Tandis que les gros porteurs US débarquent un armement de plus en plus lourd, les attentats viêt-cong se multiplient. L’état d’urgence et la mobilisation générale sont décrétés au Sud. Des coups d’Etat sont ourdis par des généraux félons, qui aboutiront, le 1er novembre 1963, à l’assassinat du président Diem. Vingt et un jours plus tard, c’est Kennedy qui tombe sous les balles de Lee Harvey Oswald. Mêlant l’histoire familiale à la grande Histoire, Truong redonne vie à une époque, un lieu et des événements qui ont fait basculer le cours du monde et réussit un roman graphique palpitant, où les causes de la plus grande défaite de l’Amérique sont examinées avec pertinence depuis le camp des vaincus.

Rendez-vous
Vendredi 14 décembre 2012 à 18h
au 1er étage de notre librairie
Entrée libre – Plus d’informations et inscription

Rencontre avec Rémi Mathieu, auteur de « L’éclat de la pivoine : Comment entendre la Chine »

Nous sommes heureux d’accueillir Rémi Mathieu, directeur de recherche au CNRS, pour nous présenter son dernier livre paru aux éditions J.C Lattès : L’Eclat de la pivoine. Sous-titré « Comment entendre la Chine », cet ouvrage rend accessibles les codes de la pensée chinoise tout en balayant les préjugés bien souvent responsables d’une « peur » de la Chine.

Résumé
Nul n’en peut douter : le XXIe siècle sera chinois. La pivoine, symbole du pays, est plus éclatante que jamais. Pourtant, nous n’entendons pas la Chine : parce que nous ne savons pas l’écouter, nous ne la comprenons pas. Lointaine, elle demeure une figure de l’énigme.
Dans cet essai d’une acuité remarquable, Rémi Mathieu nous invite à réviser nos jugements et notre «peur» de l’Empire du Milieu, en nous rendant accessibles les codes de la pensée chinoise.
Non, la Chine n’est pas une menace, pas plus qu’elle n’est une solution exotique à nos difficultés présentes. Son histoire et sa culture, fortement marquées par les philosophies confucianiste et taoïste, nous le disent. La Chine, contrairement à l’Occident judéo-chrétien, ne prétend pas imposer une vérité à l’ensemble du monde : elle s’intéresse davantage à la voie, aux moyens permettant d’obtenir un résultat. Non, le Chinois n’est pas «fourbe» ou «impassible» : il cultive seulement les valeurs cardinales que sont pour lui la civilité et l’humilité, et tente, dans une «société de la honte», de ne jamais perdre la face. Oui, la Chine change et s’ouvre au monde. Elle se vit maintenant dans notre quotidien, économiquement, politiquement, financièrement et culturellement. Mais à quel prix ?
Avec maîtrise et subtilité, L’Éclat de la pivoine éclaire les fondements de la civilisation chinoise, nous en fait pénétrer l’esprit et les nuances, et dissipe les malentendus. Au bout du compte, il s’agit peut-être enfin d’aimer la Chine.

Rendez-vous
Vendredi 7 décembre 2012 à 18h
au 1er étage de la librairie
Entrée libre – Plus d’informations et inscription

30 octobre 2012 : Forum de littérature coréenne

Le mardi 30 octobre a lieu le Forum de littérature coréenne à la Société des Gens de Lettres. Organisé par l’Institut coréen de traduction littéraire, ce forum réunira 3 jeunes auteurs contemporains coréens traduits en français : PYUN Hye-young, KIM Ae-ran et KIM Jung-hyuk.

Informations pratiques :
Mardi 30 octobre à 18h (la rencontre se terminera vers 19h30, laissant à ceux qui le désirent le temps de rejoindre le festival du cinéma coréen pour le film d’ouverture à 20h)
Société des Gens de Lettres : Hôtel de Massa, 38 rue du faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris.
Entrée libre sans réservation
tel : 01 53 10 12 00

Le Phénix tiendra une table librairie pour proposer à la vente les livres des auteurs.

 

Portrait de PYUN Hye-youngAuteur de Cendres et Rouge paru chez Philippe Picquier, PYUN Hye-young met en scène un anti-héros détaché par son entreprise dans un pays dévasté par une épidémie et une invasion de rats… Le protagoniste perd ses papiers, se retrouve isolé sans rien pour prouver son identité dans un pays de plus en plus hostile… Le lecteur, même s’il finit par douter de la sincérité du protagoniste, ne peut que se laisser entraîner par cette fiction tout à fait captivante.

 

Portrait de KIM Ae-ranKIM Ae-ran et KIM Jung-hyuk sont tous deux publiés chez DeCrescenzo, maison d’édition dédiée à la littérature coréenne. Cours papa, cours ! de KIM Ae-ran présente plusieurs « micro-fictions » centrées sur l’enfance et l’adolescence, la figure du père, son absence ou au contraire sa présence étouffante. Ces courts récits mettent à mal l’image de la famille idéale et le rôle et la figure traditionnels des parents.

 

Portrait de KIM Jung-hyukDans la Bibliothèque des Instruments de musique, KIM Jung-hyuk met en scène des personnages inventant de nouvelles catégories pour classifier le réel, à l’image du classement des instruments de musique opéré par le protagoniste dans la première histoire. Les instruments, la musique ou tout simplement les sons investissent les histoires et les personnages, offrent à ces derniers de nouvelles perspectives bien que l’avenir reste, semble-t-il, incertain.

Rencontre avec Philippe Videlier, auteur du roman « Diner de gala : L’étonnante aventure des brigands justiciers de l’Empire du milieu »

Le Phénix recevra Philippe Videlier pour une présentation de son roman Dîner de Gala : L’étonnante aventure des brigands justiciers de l’Empire du milieu (Gallimard). Cette « étonnante aventure » de Mao et ses compagnons racontée sur le mode du grand roman classique Au Bord de l’eau offre une fresque où humour et malice côtoient précision historique et clins d’œil littéraires. Philippe Videlier livre un roman plein de vitalité et d’originalité pour cette rentrée littéraire 2012.

Résumé
a-couvCe livre raconte les aventures, dans la première moitié du XXe siècle, de la cohorte des Bandits Justiciers, autrement appelés Redresseurs de Torts ou Brigands Rouges : ainsi nomme-t-on l’Armée des communistes chinois qui triomphera en 1949, après de longs et coûteux combats. Leur chef est un fils de paysans du Hunan, destiné à régner sans partage sur le Parti puis sur la Chine. Quand le récit commence, le pays est déchiré par la guerre civile. Les puissances étrangères – France, Angleterre…, mais surtout l’envahisseur japonais – se disputent les dépouilles de l’Empire, tandis que le Kuomintang de Tchang Kaï-Chek tente de prendre le pouvoir, luttant à la fois contre les étrangers et contre ses rivaux communistes. Mao s’impose d’abord dans un petit fief reculé des montagnes. Il construit patiemment l’Armée Rouge avec quelques comparses et, tout en combattant les Japonais, parvient à repousser quatre campagnes successives de Tchang Kaï-Chek. La cinquième campagne sera terrible : le Kuomintang engage un million d’hommes, et l’Armée Rouge doit fuir, harcelée par les nationalistes et par les habitants des régions traversées, minée par des rivalités intérieures. La Longue Marche, d’octobre 1934 à octobre 1935, voit le corps d’armée dirigé par Mao perdre près de cent mille hommes sur cent trente, avant de trouver refuge dans une zone communiste stable. Ce désastre sera plus tard transformé par le Président-poète en triomphe légendaire. Mao, qui a appris des Soviétiques la pratique des purges, assoit son emprise sur le Parti. En 1949, il proclame l’avènement de la République populaire de Chine. Viendront ensuite les épisodes terribles des Cent Fleurs, du Grand Bond en avant et de la Révolution Culturelle… Cette épopée cruelle et picaresque nous est racontée sous la forme d’un récit d’aventures à la façon de Au bord de l’eau. Les personnages ont nom Tête-de-Fouine, Petit-Chien dit Rouge- Vertu, Liu-Gros-Nez, le Mandarin-Versatile, le Dragon-Borgne, l’Ours-Téméraire ou Deuxième-Couteau. Le ton, plein d’ironie narquoise, n’est pas celui du récit historique, bien que l’auteur s’appuie sur une documentation extraordinairement précise, jusque dans le moindre détail de la vie quotidienne de ces combattants légendaires : il n’y manque pas une sandale à semelle de paille ni une écuelle de porc au piment. Le récit est à la fois pétillant d’humour et nourri d’une quantité d’anecdotes souvent affreuses (« La Révolution n’est pas un dîner de gala », faisait observer le grand Timonier). Philippe Videlier confirme, avec ce livre, l’invention d’un genre : le conte historique, genre qu’il avait déjà expérimenté dans ses ouvrages précédents. Le résultat est saisissant d’intelligence, et l’humour grinçant qui baigne le texte replace l’atrocité des faits dans le grand manège de l’histoire des hommes, avec sa musique lancinante.

Rendez-vous
Vendredi 19 octobre 2012 à 18h
au 1er étage de notre librairie
Entrée libre – Inscription sur notre site