Archives du mot-clé corée

« Portraits de Séoul » : un guide de voyage avec témoignages

Portraits de Séoul propose les témoignages et conseils de 13 personnes qui vivent à Séoul. Coréens ou expatriés, inconnus ou célèbres, ils vous permettent de découvrir Séoul et la Corée à travers leurs récits.

Portraits de Séoul, SONG Minju, DUFOUR Anthony

Portraits de Séoul, SONG Minju, DUFOUR Anthony

C’est un livre de voyage hors du commun car dans chaque portrait, vous pouvez trouver :
Les trois adresses préférées de la personne,
Son parcours et son expérience à Séoul,
- Un point essentiel de la culture coréenne expliqué en quelques lignes suivant le récit. Par exemple, le drama, le Soju, la chirurgie esthétique, le kimchi, la religion, le mariage, le K-pop, le chaebol, etc.
- Plusieurs pages d’adresses, sorties, et bons plans recommandés par la personne.

Le format unique et hybride de Minju Song et Anthony Dufour vous permet d’avoir une vision plus humaine, plus intime de Séoul. A la fois authentiques et atypiques, ces récits vous aideront à coup sûr à préparer votre voyage, à aller au devant des gens. Mais vous pouvez aussi vous contenter de le lire pour comprendre la vie à Séoul et les détails de la culture coréenne. Bref, Portraits de Séoul est un livre à ne pas rater si vous vous intéressez à la Corée, de près ou de loin.

Résumé 

Séoul, capitale high-tech de l’Orient extrême, est une star récente du tourisme mondial. Peu de visiteurs tentaient leur chance dans cette jungle urbaine à l’énergie insensée, ouverte au reste du monde à la fin des années 1980 avec la démocratisation et les jeux olympiques. Séoul, c’est un choc, un décor violent et radical, où les lumières, les émotions, les sons, dépassent toujours les doses maximales prescrites. Hollywood en a fait son nouveau terrain de jeu. Les voyageurs occidentaux une conquête. Mais le choc visuel peut tourner court. Séoul semble n’avoir ni queue ni tête. On s’épuise le long de rivages insensés qui ignorent la différence entre mer et rivière. On se perd entre des tours qu’on a l’impression de revoir partout.

Comprendre comment cette drôle de ville organise la frénésie de ses habitants demande du temps, des rencontres, du partage. C’est justement le projet de Portraits de Séoul. Avec ce guide d’un nouveau genre, décodez la cité, une mosaïque composée d’une douzaine de portraits d’habitants qui donnent à voir la diversité et permettent de comprendre la ville, son cœur, ses émotions, son rythme et ses secrets. Avec Portraits de Séoul, voici les clés de la ville.

Commander

Rencontre avec Lee Seung-U, Song Sokze, Kim Un-su et Pyun Hye-Young

auteurs-coréens-meeting-13Nous avons le plaisir d’accueillir dans notre librairie les auteurs coréens Lee Seung-U, Song Sokze, Kim Un-su et Pyun Hye-Young, pour une rencontre autour de la littérature coréenne contemporaine, qui a lieu dans le cadre des 13e rencontres littéraires internationales Meeting

La rencontre se fera en présence du traducteur et spécialiste de la littérature coréenne Jean-Noël Juttet.

Rendez-vous
Mardi 24 novembre 2015 à 18h
Plus d’informations et inscription sur notre site

A l’occasion de ces rencontres littéraires, la Maison des écrivains étrangers et des traducteurs (MEET) publie deux recueils de textes en version originale accompagnée de la traduction en français :

- La revue de ces 13e rencontres, Traduire la vie, qui regroupe des textes bilingues des auteurs présents, dont les textes des auteurs coréens suivants : À l’âge de quarante ans de Kim Un-su, Des récits pour le récit de Lee Seung-U, Traduire la vie… des autres de Pyun Hye-young et La carte et le roman de Song Sok-ze.

- Le 13e numéro de la revue Meeting, intitulée Séoul / Port-au-Prince, à laquelle ont participé de nombreux auteurs coréens : Une vie de chat de Hwang Jeong-eun, Un monde familier de Hwang Sok-yong, Quatre poèmes de Jin Eun-young, Horizon de Kim Hye-soon, L’estuaire de Kim Un-su, Mi en avril, sol en juillet de Kim Yeonsu, Trois poèmes de Kwak Hyo-hwan, La baignoire de Lee Seung-U, Six gouttes d’eau de Park Chan-soon, Menu A de Pyun Hye-young, Deux poèmes de Shim Bo-seon et Ce type, je vous jure de Song Sok-ze.

seoul-port-au-prince-9782911686993         traduire-la-vie-9782911686986

Ces rencontres Meeting n°13 ont lieu du 19 au 22 novembre à Saint-Nazaire et du 23 au 27 novembre en Ile-de-France. Rendez-vous sur leur site pour trouver le programme complet des évènements.

affiche-rencontres-meeting-traduire-la-vie

Voici une excellente occasion de venir découvrir ou redécouvrir la littérature coréenne contemporaine, qui est de mieux en mieux accessible aux lecteurs francophones grâce aux nombreuses traductions publiées ces dernières années, et à celles paraîtront bientôt en prévision du Salon du Livre de Paris 2016 où la Corée sera l’invité d’honneur.

Exposition d’artistes coréens au musée Cernuschi

Du 16 octobre 2015 au 7 février 2016, le musée Cernuschi vous propose une exposition intitulée Séoul – Paris – Séoul qui présente des œuvres d’artistes coréens contemporains installés ou ayant travaillé durant une période à Paris.

Cette exposition, qui a lieu dans le cadre de l‘année de la Corée en France, retrace l’histoire de ces artistes attirés par la France depuis les années 1950 et dont le travail influencera le monde artistique en Corée, tout permettant la diffusion de la peinture coréenne auprès des Français et plus généralement en Europe.

Rendez-vous
Du 16 octobre 2015 au 7 février 2016
Au musée Cernuschi, Paris 8e
Plein tarif : 8€ / Tarif réduit : 6€
Plus de détails et infos pratiquesannée-france-corée

Pour préparer ou prolonger cette exposition, nous vous proposons le catalogue Séoul-Paris-Séoul, disponible dans notre librairie et sur notre site.

Les petits pains de la pleine lune

couvertureAprès la parution de Fils de l’eau en mai dernier (voir notre article consacré à ce titre), les éditions Philippe Picquier ont publié en octobre le format poche du roman précédent de Gu Byeong-mo, Les petits pains de la pleine lune.

Fuyant les mauvais traitements de sa belle-mère, un garçon de 16 ans se réfugie dans la pâtisserie de son quartier, où il découvre que le pâtissier vend sur Internet des gâteaux aux pouvoirs étranges et que la vendeuse Oiseau-bleu n’est pas une jeune fille ordinaire…

Dans ce roman, Gu Byeong-mo nous transporte dans un monde où la magie et la réalité s’entremêlent, où chacun doit assumer ses choix et ne pas penser que la magie pourra régler tous ses problèmes.

La lecture de ce court roman est très agréable malgré la dure réalité à laquelle est confronté le jeune narrateur qui n’est pas choyé par sa famille et se voit rejeté par la société à cause de son bégaiement. Son séjour dans cette pâtisserie peu ordinaire lui fera comprendre qu’il vaut mieux affronter ses difficultés plutôt que de les esquiver, et que l’amitié peut l’aider à trouver un sens à sa vie.

Le sujet et la façon de le traiter sont originaux et le fait que l’auteur ait écrit deux fins possibles à cette histoire lui donne de la hauteur, au lieu de terminer sur un lieu commun ou un optimisme excessif.

Une lecture vivement conseillée !

Voir tous les romans de Gu Byeong-mo disponibles dans notre librairie.

Rencontre avec Cho Soomi, auteur de roman « Je veux aller dans cette île », en présence de la traductrice Christiane Thiollier

Cho Soomi et Christiane Thiollier Nous sommes heureux de vous accueillir pour une rencontre autour de la littérature coréenne et de fêter avec vous la publication du roman de Lim Chul-woo, Je veux aller dans cette île, par l’Asiathèque. Bien connue de nos clients pour ses méthodes de langue et ses livres de civilisation, L’Asiathèque vous offre en cette rentrée littéraire 2013 un magnifique roman dans une traduction inédite.

Préfacé par Patrick Maurus, Je veux aller dans cette île plonge le lecteur dans l’île natale du narrateur, en dressant un portrait vivant des personnes de ce petit village, des relations qui les unissent, avec pour point de repère la figure remarquable de la grand-mère.

Mais si ce petit monde nous est rendu de manière si vivante en français, c’est grâce à l’excellent travail de la traductrice Cho Soomi qui a su rendre certaines particularités de la langue coréenne comme les interjections qui font tout le sel du langage parlé et permettent de rendre à chaque personnage sa façon propre de s’exprimer. Conserver l’authenticité des dialogues malgré le passage du coréen au français, pour nous ce pari est brillamment réussi par Cho Soomi et c’est pourquoi nous sommes heureux de la recevoir, aux côtés de l’éditrice Christiane Thiollier, pour vous parler du roman et de sa traduction.

00001Lire notre coup de cœur du 12 octobre 2013

Cette présentation sera accompagnée de passages lus en coréen (par Cho Soomi) et en français (par Christiane Thiollier) afin de faire entendre toute la musicalité de la langue coréenne.

Rendez-vous
Vendredi 6 décembre 2013 à 18h
Plus d’informations et inscription sur notre site

8ème édition du festival du film coréen à Paris

Le festival du film coréen à Paris aura lieu cette année du 29 octobre au 5 novembre et change d’adresse pour vous présenter des films aux Publicis Cinémas, 133 avenue des Champs Elysées.

festival-coréen-3

Avec une trentaine de films proposés et une dizaines de débats avec des réalisateurs, ce festival est un des évènements annuels les plus importants autour de la culture coréenne à Paris…

Plus d’informations sur le site de l’association Bonjour Corée, ou bien sur le site officiel du festival.

En complément, vous trouverez dans nos rayons quelques films coréens, notamment La Servante, Poetry, et Le vieux jardin.

Lundi 28 octobre à l’Inalco : Rencontre/Entretien avec trois écrivains coréens

Dans le cadre du Forum LTI-Keulmadang et en collaboration avec la Fondation KLTI Korean Literature Translation Institute, le Réseau des études sur la Corée, la Section Corée de l’Université Paris 7La Section Corée de l’INALCO et la revue de littérature coréenne Keulmadang, l’INALCO a le plaisir d’accueillir trois écrivains coréens de renom pour une rencontre et des échanges autour de la littérature coréenne contemporaine.

Cette rencontre aura lieu le lundi 28 octobre à 18h15, dans l’auditorium de la Bulac, à l’Inalco (45 rue des Grands Moulins). Cette rencontre se fera en présence de EUN Hee-Kyung, JUNG Young-Moon et KIM Apple, et sera animée par Jean-Claude DE CRESCENZO, maître de conférences responsable des études coréennes à l’université d’Aix-Marseille mais aussi éditeur se consacrant depuis un an à la publication de traductions en français de littérature coréenne.

Rencontre Inalco Corée

La Librairie Le Phénix tiendra à cette occasion une table de vente pour vous proposer un choix de titres de littérature coréenne en français et en coréen.

Venez nombreux !

voleur      corée1      corée2     Corée3

Festival K-Vox Voix Coréennes : 1ère édition !

Le festival K-Vox « Voix Coréennes » vous propose un programme culturel alliant littérature, théâtre et p’ansori ! Nous sommes heureux d’accueillir la première étape du festival avec la présentation du roman A qui mieux mieux par son auteur : Song Sok-ze le mercredi 26 juin !

Festival K-vox

Pour connaître le programme complet du festival K-vox, nous vous invitons à vous rendre sur le site officiel du festival. Le festival se tient du 26 juin au 14 juillet, à Paris, Vausse, Bruxelles et Avignon.