Archives du mot-clé conférence

Taïwan, jardin des saveurs, s’invite au Phénix

Dans le cadre de la semaine des cultures étrangères 2014, dont le thème est cette année « Saveurs – Couleurs », le Centre Cuturel Taïwanais à Paris organise toute une série d’activités autour du thème Taïwan, jardin des saveurs.

A cette occasion, la Librairie Le Phénix et le Centre Culturel Taïwanais vous invitent à participer à deux conférences la littérature et la gastronomie qui auront lieu dans notre librairie : IMG_2812

Mardi 30 septembre, à 18h
Nourriture, alcool et politique dans la littérature taïwanaise
animée par Gwennaël Gaffric
Chercheur, spécialiste de la littérature taïwanaise, traducteur de deux romans de Wu Ming-yi, L’homme aux yeux à facettes (2014, Stock) et Les lignes de navigation du sommeil (2013, You Feng), et secrétaire de l’Association francophone d’études taïwanaises.

couv1             couv2

Mercredi 1er octobre, à 18h
Kitsch, tofu et rock’n'roll : La gastronomie populaire à la sauce Taike
animée par Damien Lingot
Chercheur, spécialiste de la musique contemporaine chinoise

Entrée libre
Pour nous aider à l’organisation, merci de vous inscrire sur notre site

Rencontre avec Wang Jing autour du Nouvel An chinois à Paris

A l’occasion de l’année du serpent et des festivités du Nouvel An chinois, le Phénix est heureux d’accueillir WANG Jing, membre du Laboratoire d’Anthropologie et d’Histoire de l’Institution de la Culture et membre de l’équipe « Les religions des Chinois de France » Groupe Sociétés, Religions, Laïcités

Elle vous fera partager le résultat d’une longue enquête réalisée pendant ses études doctorales sur la transplantation du Nouvel An chinois à Paris, ainsi que des pratiques culturelles des immigrants asiatiques à Paris.

Présentation (par Wang Jing) :
Depuis le premier saut du lion accompagné du bruit des pétards dans le Chinatown du XIIIe arrondissement, en 1983, le Nouvel An chinois est sorti de sa discrétion, occupant l’espace public. L’origine de son implantation parisienne n’en reste pas moins assez mystérieuse. Sait-on, par exemple, que le premier groupe de la Danse du Lion a été, pour une part, suscité par un prêtre catholique de l’église de Saint Hippolyte ?
Sans doute l’extension progressive de la communauté asiatique en Ile-de France est-elle aujourd’hui marquée par la diffusion des défilés du Nouvel An : des Arts et Métiers à Belleville et jusqu’à Noisy-le-Grand. Mais, dans le triangle de Choisy, premier foyer de la fête parisienne, les personnes qui « poussent » vraiment le défilé, qui est pour eux une procession, sont les fidèles du dieu taoïste Xuantianshangdi. Tout part de son temple et tout y revient sans que les spectateurs parisiens s’en rendent vraiment compte.
Fête publique très fréquentée, le Nouvel An Chinois ne se limite pas au spectacle de rue. Il gagne aussi les lieux de la politique : salons de la mairie d’arrondissement, de l’Hôtel de Ville et même de l’Elysée. La fête produit alors une scène sur laquelle des politiciens français préparent leur élection tandis que les diplomates chinois font le bilan annuel des relations entre les deux pays.
Entre le spectacle du défilé de rue et les diverses scènes, plus secrètes, où il se prépare et se projette, la conférence suivra des acteurs, des objets et des performances, entre visible et invisible.

Rendez-vous
Vendredi 8 février 2013 à 18h
Entrée libre – Plus d’informations sur notre site

9 novembre : Conférence Mo Yan, l’écrivain aux mille visages

Le 9 novembre 2012 à 17h, Chantal Chen-Andro et Zhang Yinde donneront une conférence intitulée : Mo Yan, l’écrivain aux mille visages. La conférence aura lieu à l’Université Paris Diderot.

Chantal Chen-Andro a traduit plusieurs oeuvres de Mo Yan parmi lesquelles les oeuvres phare de l’auteur : Le Supplice de Santal, La Dure Loi du Karma, La Mélopée de l’ail paradisiaque, mais encore Enfant de fer, le Chantier et plus récemment Grenouilles qui vient de paraître en poche.

Tous ces titres sont édités au Seuil et disponibles en poche dans la collection Points (hormis Enfant de fer).

Maître de conférence à l’université Sorbonne Nouvelle, Zhang Yinde est notamment l’auteur de l’Histoire de la littérature chinoise paru chez Ellipses.

Ce petit livre concis et clair présente une première approche idéale pour aborder la littérature chinoise. Retraçant de manière chronologique l’histoire de la littérature chinoise des origines à nos jours, ce livre offre les repères fondamentaux ainsi que d’importantes clés de compréhension qui vous permettront, par la suite, d’entrer de manière plus approfondie dans les textes.

Vendredi 9 novembre à 17h à l’Université Paris Diderot (Halle aux farines, amphithéâtre 4C)
Esplanade Pierre Vidal Naquet, 75013 Paris.
Entrée libre.