Archives du mot-clé auteurs coréens

La librairie Le Phénix au Salon du Livre de Paris 2016

salon-livre-paris-logoComme chaque année, notre librairie tiendra le stand des Editions Philippe Picquier au Salon du Livre de Paris, qui aura lieu du 17 au 20 mars 2016.

Cette année, Livre Paris, le Salon du livre de Paris, mettra à l’honneur la Corée du Sud pour la première fois. A cette occasion, nous aurons le plaisir de recevoir 6 auteurs coréens dont Hwang Sok-Yong, Kim Young-ha, et Kim Jin-kyeong, auteurs phares de la littérature sud-coréenne.

Nous accueillerons à nouveau cette année pour deux séances de dédicace, Florent Chavouet qui a obtenu le prix Fauve Polar 2015 au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, pour son roman graphique Petites coupures à Shioguni.

Rendez-vous :
Stand R14 – Editions Philippe Picquier
Informations pratiques

Dédicaces sur le stand :                                                             U9782809711684

Benjamin Pelletier
Samedi de 14h à 15h
auteur de Toujours plus à l’est (2016)

U9782809711660Hwang Sok-yong
Jeudi et samedi de 16h à 17h
auteur de Toutes les choses de notre vie (2016), Princesse Bari (2015).

Kim Young-ha                                                                                                             U9782809711097
Dimanche 17h à 18h
auteur de Ma mémoire assassine (2015), J’entends ta voix (2015), Qu’est devenu l’homme coincé dans l’ascenseur ? (2015), Quiz show (2015), L’empire des lumières (2011), La mort à demi-mots (2002).

Kim Ae-ran                                                                                                                         ma vie palpitante
Vendredi de 11h à 12h
auteur de Ma vie palpitante (2014).

Kim Jin-kyeong                                                                                                      La sorciere et le jardin sercret
Jeudi de 14h à 15h et dimanche de 10h30 à 11h30
auteur de La sorcière et le jardin secret (2016), La guerre des   ombres (2013),              Les dernières aventures de l’Ecole des Chats (2011),                                                           Les nouvelles aventures de l’Ecole des Chats (2009)

Kim Jae-hong                                                                                       nuages
Jeudi de 14h à 15h et dimanche de 10h30 à 11h30
Illustrateur de La sorcière et le jardin secret (2016),                                                       des albums de jeunesse Nuages (2014), Dans les bois (2007).

Eun Hee-kyung                                                                                                secret
Dimanche de 13h30 à 14h30
auteure de Secret (2014)

Florent Chavouet                                                                                              fauvepolar
Vendredi à partir de 17h et dimanche de 14h30 à 17h
auteur de Petites coupures à Shioguni (2014),                                                            Tokyo sanpo : Promenades à Tokyo (2009) et Manabéshima (2010)

Delphine Roux                                                                                                                    kokoro
Vendredi de 13h30 à 14h30
auteurs de Kokoro (2015)

 

      

Ici comme ailleurs, de LEE Seung-U

Un roman sur la perte d’identité et la fragilité du lien social.

Le protagoniste Yu se retrouve muté dans une petite ville, Sori, par son entreprise. Il doit quitter Séoul, sa femme et son quotidien pour prendre le relais de son prédécesseur, un certain Pak, dans les bureaux que la maison mère avaient ouvert à Sori il y a quelques années. A première vue, il s’agit d’une banale mutation, dans les faits, Yu commence un voyage cauchemardesque où rien ne se passe comme prévu. L’hostilité ambiante et grandissante de la ville et de ses habitants, l’impression d’être pris dans un immense engrenage malveillant, l’absurdité de sa situation, tout fait de cette mutation un cauchemar. Le lecteur plonge dans les pensées de Yu, et l’auteur décrypte les défauts de son personnages, comme cette lâche façon de se fabriquer en hâte des raisons pour accepter les coups du sort et justifier après coup sa passivité. 

« Sous le double patronage de Kafka et de Camus, Lee Seung-U ofre le roman d’une initiation à l’envers, entre enlisement et noyade, où il s’agit de désapprendre tout de soi et des autres. » (quatrième de couverture).

Ici comme ailleurs, Lee Seung-U, traduit par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet, folio, 6,60euros.

Commander

30 octobre 2012 : Forum de littérature coréenne

Le mardi 30 octobre a lieu le Forum de littérature coréenne à la Société des Gens de Lettres. Organisé par l’Institut coréen de traduction littéraire, ce forum réunira 3 jeunes auteurs contemporains coréens traduits en français : PYUN Hye-young, KIM Ae-ran et KIM Jung-hyuk.

Informations pratiques :
Mardi 30 octobre à 18h (la rencontre se terminera vers 19h30, laissant à ceux qui le désirent le temps de rejoindre le festival du cinéma coréen pour le film d’ouverture à 20h)
Société des Gens de Lettres : Hôtel de Massa, 38 rue du faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris.
Entrée libre sans réservation
tel : 01 53 10 12 00

Le Phénix tiendra une table librairie pour proposer à la vente les livres des auteurs.

 

Portrait de PYUN Hye-youngAuteur de Cendres et Rouge paru chez Philippe Picquier, PYUN Hye-young met en scène un anti-héros détaché par son entreprise dans un pays dévasté par une épidémie et une invasion de rats… Le protagoniste perd ses papiers, se retrouve isolé sans rien pour prouver son identité dans un pays de plus en plus hostile… Le lecteur, même s’il finit par douter de la sincérité du protagoniste, ne peut que se laisser entraîner par cette fiction tout à fait captivante.

 

Portrait de KIM Ae-ranKIM Ae-ran et KIM Jung-hyuk sont tous deux publiés chez DeCrescenzo, maison d’édition dédiée à la littérature coréenne. Cours papa, cours ! de KIM Ae-ran présente plusieurs « micro-fictions » centrées sur l’enfance et l’adolescence, la figure du père, son absence ou au contraire sa présence étouffante. Ces courts récits mettent à mal l’image de la famille idéale et le rôle et la figure traditionnels des parents.

 

Portrait de KIM Jung-hyukDans la Bibliothèque des Instruments de musique, KIM Jung-hyuk met en scène des personnages inventant de nouvelles catégories pour classifier le réel, à l’image du classement des instruments de musique opéré par le protagoniste dans la première histoire. Les instruments, la musique ou tout simplement les sons investissent les histoires et les personnages, offrent à ces derniers de nouvelles perspectives bien que l’avenir reste, semble-t-il, incertain.