Archives par étiquette : 刘震云

Rencontre avec Liu Zhenyun 刘震云, auteur de « En un mot comme en mille » et « Se souvenir de 1942 »

Nous sommes heureux d’accueillir l’écrivain Liu Zhenyun 刘震云 le mercredi 23 octobre 2013 à 18h à la librairie ! Très apprécié en Chine, il est notamment l’auteur de Shouji 手机, connu du public français sinophone pour avoir été au programme du CAPES de l’Education Nationale (2008), et du public chinois, à travers notamment son adaptation cinématographique.

Récemment, grâce à la collection Bleu de Chine dirigée par Geneviève Imbot-Bichet aux éditions Gallimard, les lecteurs francophones ont pu découvrir le texte Se souvenir de 1942, un récit documenté et sans concessions sur la famine qui frappa le Henan (sa province d’origine) en 1942. Très prochainement, la collection s’enrichira d’une oeuvre majeure, celle de la maturité : En un mot comme en mille (prix Mao Dun 2011), à paraître en octobre.

Se souvenir de 1942
Traduit du chinois par Geneviève Imbot-Bichet
Gallimard, collection Bleu de Chine

Écrit comme un reportage, cet essai à la première personne relate l’épouvantable famine survenue dans le Henan en 1942.
Originaire de cette province, l’auteur s’emploie à montrer que les caprices du temps autant que l’incurie des fonctionnaires sont responsables de cette catastrophe qui fit trois millions de morts et autant de réfugiés. Cinquante ans après les faits, Liu Zhenyun se plonge dans cette période de son histoire et de l’Histoire. Admirablement construit et solidement documenté, son récit alterne témoignages familiaux et citations journalistiques de l’époque, interviews des témoins et consultations d’archives, recoupant les sources chinoises avec les reportages de Theodore H. White, alors influent correspondant du magazine Time.
Maniant avec subtilité humour et ironie, Liu livre là une critique lucide du pouvoir, frappante d’actualité pour un texte de 1992

En un mot comme en mille
Traduit du chinois par Isabelle Bijon et Wang Jiann-Yuh
Gallimard, collection Bleu de Chine

Un lien unit deux hommes que les époques et les lieux séparent. Une femme, certes, mais aussi nombre de points communs dans leurs histoires parallèles et pourtant différentes : leurs blessures d’enfance, leurs déconvenues conjugales, leurs vies erratiques. En un mot comme en mille se présente comme un aller et retour en deux parties, à soixante ans d’intervalle. Liu Zhenyun y explore le sentiment de solitude, si difficile à supporter pour un Chinois. Car trouver quelqu’un à qui ouvrir son cœur n’est pas chose aisée dans une société fondée sur des pratiques communautaires qui, en réalité, masquent cette solitude fondamentale.
Ce roman se présente également comme une galerie de portraits, de personnages typés de la province du Henan dont on saisit peu à peu les relations et les interactions, les peines et les joies. Au-delà de la satire humoristique, Liu Zhenyun livre une réflexion sur la vie quotidienne en Chine. Renouant avec le style des grandes fresques, il signe là l’œuvre maîtresse de sa maturité.

Rendez-vous
Mercredi 23 octobre 2013 à 18h
Entrée libre
Plus d’informations et inscription sur notre site