Archives mensuelles : mai 2017

Spectacle de danse de Mongolie Intérieure « La voix de la Plaine »

Pour célébrer le 70e anniversaire de la région autonome de la Mongolie Intérieure et renforcer les échanges culturels sino-étrangers, la Fédération provinciale des hommes de lettres et des artistes a créé la troupe artistique de Mongolie Intérieure pour la 3e édition du festival artistique Chine-UE (China Arts Festival in the EU). Ce festival, qui comprend principalement une soirée et une exposition photographique aura lieu à Bruxelles, siège de l’Union Européenne ainsi qu’à Paris.

Notre librairie s’associe à cet évènement et vous propose des invitations à retirer dans notre librairie , dans la limite des places disponibles. Pour réserver des places : communication@librairielephenix.fr

Spectacle « La voix de la plaine »

Dimanche 21 mai 2017 à 15h
Au Théâtre du Gymnase Marie-Bell Paris

Ce spectacle est organisé par L‘Association des Chinois de Qingtian en France, Le Centre d’Art et de création d’Aulnay et China Federation of Literary and Art Circles.

Rencontre-dédicace avec l’auteur A Yi

AYIbisNous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie l’écrivain chinois A Yi 阿乙, qui viendra nous présenter son livre Le jeu du chat et de la souris (titre original en chinois :下面,我该干些什么), à paraître le 19 avril 2017 aux éditions Stock.

Présentation du livre

« J’étais l’ange de la mort, j’avais un pouvoir illimité, je pouvais décider de la vie et de la mort de ces passants, et eux, eux qui pensaient que le monde suivait son cours, ne comprendraient pas cette chose absurde et désespérante qui leur arriverait. »

Par une journée ordinaire, dans une petite ville de la Chine provinciale, un adolescent tue de trente-sept coups de couteau sa camarade de classe. Il a méticuleusement préparé son geste, planifié sa fuite, organisé sa défense. Mais pour quelle raison ?

Dans ce premier roman magistral, A Yi s’empare d’un fait divers glaçant pour révéler les fêlures d’une société chinoise en pleine mutation.

Traduit du chinois par Mélie Chen

A propos de l’auteur

A Yi 阿乙 est né en 1976 dans la province du Jiangxi. Ancien policier, il a quitté son travail pour devenir journaliste. Auteur de nouvelles et d’un récit autobiographique, Le jeu du chat et de la souris est son premier roman. Il a connu un grand succès en Chine et a été traduit en anglais et en italien.

9782234079038-V-V02.indd

Rendez-vous :
Lundi 29 mai 2017 à 18h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre 
Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace sur les cultures sur internet

ensembleBISNous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Jean-Philippe Béja, directeur de recherche émérite CERI-Sciences Po, Anna Zyw Melo, chercheure associée à Asia Centre et éditrice d’Orients thématique « Culture sur Internet », et Murielle Fabre, éditrice en chef d’Orients thématique, pour une conférence au sujet des « Cultures sur internet: espaces d’expression en Chine« .

 

Le foisonnement des espaces en ligne et des applications mobiles tout azimut mettent au défi l’équilibre des relations entre société et État chinois. Lieu de liberté et d’expression, espace contraint et contrôlé, l’internet en Chine est source de contradictions.

Intervenants :

Le défi de la connexion mobile
Anna Zyw Melo, chercheure associée à Asia Centre et éditrice d’Orients thématique « Culture sur Internet »

Liberté surveillée et cyber-résistance
Jean-Philippe Béja, directeur de recherche émérite CERI-Sciences Po

A propos des intervenants

Jean-Philippe Béja, politologue spécialiste de la Chine, a passé de nombreuses années au Centre d’études français sur la Chine contemporaine de Hong Kong et au CERI-Sciences-Po. Il travaille depuis des décennies sur les rapports entre état et société en Chine, et notamment sur le mouvement pour la démocratie. Il s’intéresse également à la vie politique à Hong Kong. Il a publié notamment A la recherche d’une ombre chinoise: le mouvement pour la démocratie en Chine: 1919-2004, Paris Seuil 2004, a dirigé l’anthologie des œuvres de Liu Xiaobo, La philosophie du porc et autres essais, Gallimard Bleu de Chine 2011. Il tient un blog sur Médiapart.

Murielle Fabre, attachée de recherche au Collège de France en psychologie cognitive expérimentale depuis 2015, elle s’est spécialisée en linguistique et neuro-imagerie du langage. Après avoir enseigné la grammaire du chinois à l’Inalco pendant six ans, ses recherches portent aujourd’hui sur la syntaxe des langues, le bilinguisme et leurs corrélats cérébraux. Elle est éditrice en chef de la revue thématique Orients.

Anna Zyw Melo, chercheure associée à Asia Centre, son travail porte sur le développement de l’internet en Chine, les médias et la société civile chinoise. Après avoir été analyste au service pour l’action extérieure de l’Union européenne, elle est aujourd’hui consultante et coordonne les relations de coopération franco-chinoises au sein d’un centre culturel. Elle est éditrice du dernier numéro thématique d’Orients sur l’internet dans le monde et membre du comité de rédaction d’Orients.

U9782955732502

 

Rendez-vous :
Mercredi 31 mai 2017 à 18h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre 
Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec le conservateur et spécialiste des monnaies orientales François Thierry

thierry-francoisNous avons le plaisir de recevoir à nouveau dans notre librairie François Thierry qui viendra nous présenter son livre Les monnaies de la Chine ancienne, à paraître le 13 mai 2017 aux éditions Les Belles Lettres.

Présentation du livre

Véritable somme, fruit de plusieurs décennies de recherche, ce livre est à ce jour la synthèse la plus complète sur les monnaies de la Chine ancienne, des origines à la fin de l’Empire (1911). Mobilisant une grande variété de sources, il conduit le lecteur au travers d’une aventure monétaire multiséculaire et, ce faisant, trace une passionnante histoire générale de la Chine.

Alors que le monde occidental fonctionnait sur le modèle de la valeur intrinsèque de la monnaie (liée à la valeur de la matière dont elle est constituée), le monde chinois a « inventé » la monnaie fiduciaire : celle dont la valeur repose sur la loi. Dès le xe siècle av. J.-C., les Chinois ont mis au point un système où un objet spécifique est à la fois unité de compte, mesure de la valeur des biens et moyen de paiement et d’échange. Un système avec pour seul signe monétaire une pièce de bronze.

À l’aide des textes historiques (annales dynastiques, mémoires au trône, rapports de fonctionnaires) et des découvertes archéologiques les plus récentes, est mise en lumière la différence majeure entre l’image donnée par l’historiographie officielle et la réalité de la circulation monétaire. L’hétérogénéité des espèces en circulation et les pratiques financières montrent tout l’écart qu’il y a entre la monnaie à valeur intrinsèque et la monnaie fiduciaire, cette « remarquable anomalie » aux yeux des Occidentaux.

Ce livre est enrichi d’une iconographie exceptionnelle de plus de 370 illustrations, pour la plupart inédites, de 20 cartes et tableaux et d’une bibliographie exhaustive.

A propos de l’auteur

François Thierry est agrégé de l’Université et conservateur général, chargé des monnaies orientales au Département des Monnaies et Médailles de la BNF. Il est aussi auteur de La ruine du Qin (Vuibert, 2013) et Le trésor de Huê (Nouveau monde, 2014)

4552BIS

Rendez-vous :

Samedi 20 mai 2017 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre 
Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec le journaliste Jean Tuan pour son ouvrage « Mémoires chinoises » en présence de sa préfacière Marie Holzmann

JeanTuan1BIS

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Jean Tuan, journaliste et consultant, qui viendra nous présenter son livre Mémoires chinoises, paru le 13 mars 2017 aux éditions CLC. Il sera accompagné de la sinologue Marie Holzman.

Présentation du livre

Voici la biographie d’un Chinois arrivé en France en 1929 et la découverte dès 1967 d’une Chine authentique.

« Mon père chinois est arrivé en France dès 1929 après un voyage en bateau de plus d’un mois. Il a épousé une française et a réussi à évoluer socialement. Deux de ses frères le rejoindront. L’un devenu architecte repartira travailler dans son pays. Mon père traversera la seconde guerre mondiale et la guerre d’Indochine.

En 1967, après 38 années d’éloignement, il retrouve en ma compagnie son pays alors en pleine tragédie de la révolution culturelle. Il meurt quelques semaines après notre retour. Treize années plus tard, dès 1980, j’ai le privilège de découvrir la Chine avant qu’elle ne s’ouvre à la modernité et au tourisme de masse. Je la découvre auprès de ma famille et au contact des gens du peuple. Une Chine authentique.

Mon récit évoque le parcours peu ordinaire de mon père et ma rencontre avec une Chine que peu ont connue.  »

memoires chinoises

A propos de l’auteur

Jean Tuan s’intéresse à la Chine depuis longtemps. Il y a séjourné dès 1967. A partir de 1980, il effectue de nombreux voyages pour retrouver sa famille chinoise et découvrir le pays. Lors de l’année universitaire 1992-1993, il part s’initier au mandarin à l’Institut des langues de Beijing. Après plus d’une année de contacts difficiles avec les autorités aériennes chinoises, il est l’un des premiers journalistes occidentaux à être accueilli sur le territoire chinois en 1995. Il en rapporte un reportage exclusif présentant la compagnie aérienne Air China et l’aéroport de Pékin. Sa bonne connaissance du transport aérien chinois lui offre la possibilité de tenir les pages « aéronautique et aéroports chinois » du magazine Chineplus. Plus récemment, il fait découvrir les réalités chinoises aux étudiants des écoles de commerce. Il intervient comme consultant et dispense des conseils aux entreprises souhaitant s’ouvrir au marché chinois.

 

Rendez-vous :
Samedi 13 mai 2017 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre 
Inscription sur notre site