Archives pour la catégorie Voyage

Rencontre-dédicace avec l’auteur et diplomate Michel Humbert pour la présentation de son livre « Impressions asiatiques »

michel_humbert BIS

ATTENTION : RENCONTRE ANNULEE

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée !

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Michelle Humbert, diplomate et poète, qui viendra nous présenter son livre Impressions asiatiques, paru le 18 novembre 2016 aux éditions Pacifica.

Présentation du livre

Les pérégrinations en Chine et en Extrême-Orient d’un Français curieux de tout

Ce recueil ne prétend pas être un guide touristique ni un vade-mecum pour voyageurs pressés. Tout au contraire, l’auteur, amoureux de l’Asie depuis 27 années, nous conte avec amusement et enthousiasme la vie pittoresque de la  » vieille Chine « . Il flâne avec une insatiable curiosité le long des sentiers, des rivières et des montagnes… partageant ses multiples impressions sur le vif, ses émotions, ses coups de cœur.

Impressions_asiatiques-couv1 BIS

A propos de l’auteur

Homme d’affaires, diplomate et poète, Michel Humbert est basé à Yantai (province du Shandong, Chine) dont il est le Conseiller pour les investissements internationaux. Cofondateur du Cercle francophone de Yantai et fondateur des trois Bibliothèques françaises Chantal Humbert à Yantai. Il est Chevalier de la Légion d’honneur, médaillé de l’Amitié nationale chinoise, médaillé d’argent de l’Académie française, citoyen d’honneur de Yantai et de la province du Shandong.

Rendez-vous :
Samedi 11 février à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Paris Pop-up – 巴黎立体地图

La carte Paris Pop-up, 巴黎立体地图, est une petite merveille en format cartonné pop-up pour faire découvrir à vos amis chinois Paris en miniature ! Sur les trente quatre pages défilent comme par magie les huit prodiges architecturaux parisiens que tout un chacun se doit de connaître !

Carte Paris Pop-up - 巴黎立体地图

Carte Paris Pop-up – 巴黎立体地图

Vous allez découvrir ou redécouvrir la « ville-lumière » à travers l’Arc de Triomphe, la Tour Eiffel, les Invalides, le Louvre, Notre-Dame, la Place des Vosges, Beaubourg et le Sacré-Cœur ainsi que tous leurs secrets grâce à des fiches bien documentées.

L’ouvrage des éditions Les grandes personnes est rédigé presque entièrement en chinois et accompagné des plans de quartiers (en français).

Présentation par les éditions Les grandes personnes

Cette promenade à travers Paris dévoile en trois dimensions les plus beaux monuments parisiens. Chacun fait l’objet d’une présentation architecturale et historique en chinois, émaillée d’anecdotes ou faits insolites : L’Arc de Triomphe, La tour Eiffel, L’Hôtel des Invalides, Le Louvre, Notre-Dame de Paris, La Place des Vosges, Le Centre Pompidou et Le Sacré-Cœur.

Un livre qui invite à la flânerie, à la balade, celle où l’on prend tout son temps… La cartographie, à la manière des guides d’autrefois, confère un charme nostalgique et un brin désuet à cet ouvrage. Et quand la visite sera finie, on gardera, en souvenir de Paris, ce petit livre précieux.
Paris Pop-Up fera la joie de ceux qui n ont pas la chance d’habiter notre magnétique capitale, mais aussi celle de ceux qui la parcourent tous les jours.

Commander

Rencontre-dédicace avec la chercheuse Minju Song et le journaliste Anthony Dufour pour la parution de leur ouvrage « Portraits de Séoul »

Nous avons le plaisir de recevoir les auteurs Minju Song et Anthony Dufour à l’occasion d’une rencontre dans notre librairie pour présenter leur livre Portraits de Séoul, paru en avril 2016 au Hikari éditions. 

Présentation du livre :

Auteurs

Séoul, capitale high-tech de l’Orient extrême, est une star récente du tourisme mondial. Peu de visiteurs tentaient leur chance dans cette jungle urbaine à l’énergie insensée, ouverte au reste du monde à la fin des années 1980 avec la démocratisation et les jeux olympiques. Séoul, c’est un choc, un décor violent et radical, où les lumières, les émotions, les sons, dépassent toujours les doses maximales prescrites. Hollywood en a fait son nouveau terrain de jeu. Les voyageurs occidentaux une conquête. Mais le choc visuel peut tourner court. Séoul semble n’avoir ni queue ni tête. On s’épuise le long de rivages insensés qui ignorent la différence entre mer et rivière. On se perd entre des tours qu’on a l’impression de revoir partout.

Comprendre comment cette drôle de ville organise la frénésie de ses habitants demande du temps, des rencontres, du partage. C’est justement le projet de Portraits de Séoul. Avec ce guide d’un nouveau genre, décodez la cité, une mosaïque composée d’une douzaine de portraits d’habitants qui donnent à voir la diversité et permettent de comprendre la ville, son cœur, ses émotions, son rythme et ses secrets. Avec Portraits de Séoul, voici les clés de la ville.

Séoul RVB WEB

Rendez-vous :
Samedi 11 juin 2016 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

« Portraits de Séoul » : un guide de voyage avec témoignages

Portraits de Séoul propose les témoignages et conseils de 13 personnes qui vivent à Séoul. Coréens ou expatriés, inconnus ou célèbres, ils vous permettent de découvrir Séoul et la Corée à travers leurs récits.

Portraits de Séoul, SONG Minju, DUFOUR Anthony

Portraits de Séoul, SONG Minju, DUFOUR Anthony

C’est un livre de voyage hors du commun car dans chaque portrait, vous pouvez trouver :
Les trois adresses préférées de la personne,
Son parcours et son expérience à Séoul,
- Un point essentiel de la culture coréenne expliqué en quelques lignes suivant le récit. Par exemple, le drama, le Soju, la chirurgie esthétique, le kimchi, la religion, le mariage, le K-pop, le chaebol, etc.
- Plusieurs pages d’adresses, sorties, et bons plans recommandés par la personne.

Le format unique et hybride de Minju Song et Anthony Dufour vous permet d’avoir une vision plus humaine, plus intime de Séoul. A la fois authentiques et atypiques, ces récits vous aideront à coup sûr à préparer votre voyage, à aller au devant des gens. Mais vous pouvez aussi vous contenter de le lire pour comprendre la vie à Séoul et les détails de la culture coréenne. Bref, Portraits de Séoul est un livre à ne pas rater si vous vous intéressez à la Corée, de près ou de loin.

Résumé 

Séoul, capitale high-tech de l’Orient extrême, est une star récente du tourisme mondial. Peu de visiteurs tentaient leur chance dans cette jungle urbaine à l’énergie insensée, ouverte au reste du monde à la fin des années 1980 avec la démocratisation et les jeux olympiques. Séoul, c’est un choc, un décor violent et radical, où les lumières, les émotions, les sons, dépassent toujours les doses maximales prescrites. Hollywood en a fait son nouveau terrain de jeu. Les voyageurs occidentaux une conquête. Mais le choc visuel peut tourner court. Séoul semble n’avoir ni queue ni tête. On s’épuise le long de rivages insensés qui ignorent la différence entre mer et rivière. On se perd entre des tours qu’on a l’impression de revoir partout.

Comprendre comment cette drôle de ville organise la frénésie de ses habitants demande du temps, des rencontres, du partage. C’est justement le projet de Portraits de Séoul. Avec ce guide d’un nouveau genre, décodez la cité, une mosaïque composée d’une douzaine de portraits d’habitants qui donnent à voir la diversité et permettent de comprendre la ville, son cœur, ses émotions, son rythme et ses secrets. Avec Portraits de Séoul, voici les clés de la ville.

Commander

« Toujours plus à l’est » : récit d’un voyage initiatique au pays du « matin calme »

Beaucoup plus qu’un récit de voyage ou un carnet de bord, Toujours plus à l’est nous fait part d’un voyage initiatique.

Toujours plus à l'est, Benjamin Pelletier

Toujours plus à l’est, Benjamin Pelletier

Benjamin Pelletier nous plonge dans une Corée pittoresque tout en donnant des informations historiques et en développant une certaine philosophie de la vie. Au fil du récit, certains objets, des aliments (comme le ginseng), ou des paysages sont sources de réflexions philosophiques intéressantes et poussées.

L’écriture de Benjamin Pelletier est très agréable. L’auteur mêle une touche d’humour au récit qui délecte le lecteur, certains passages sont d’ailleurs mémorables ! Nous ne pouvons nous empêcher de vous faire découvrir ici un extrait qui étaie nos propos :

(L’auteur vient d’arriver à Séoul et fait la connaissance d’un Français qui lui cède son appartement) « Tristan me fait l’effet d’un gardien de phare qui attend la relève avec impatience pour s’enfuir au plus vite. Il me tourne autour, il guette, il a dans le coin de l’œil une avidité de vampire. Il se lance enfin, plantant ses crocs dans mon innocence, prêt à inoculer le venin dans son ressentiment : Méfie-toi, méfie-toi, Séoul, ville infernale, les Coréens, fais gaffe, tu verras, les types qui rotent au restaurant, les vieilles qui pètent, les gamins qui se moquent de ton nez, les rues qui ne portent pas de nom, les trucs qui pourrissent sur les toits,les culs-de-jatte du métro, les insupportables sonneries de portables, des écrans géants partout, une consommation effrénée, un monde américanisé, y pensent qu’au fric, et puis les vieux qui te doublent quand tu fais la queue, [...] Voilà, c’est ça, la Corée. Qu’est ce que tu viens foutre ici ? »

L’auteur ne prend pas en compte cette diatribe d’un Français qui n’a peut-être pas essayé de comprendre ce pays, et nous fait découvrir une tout autre Corée, à laquelle il s’attache, émerveillé et intrigué par toutes les nouveautés et le dépaysement total auxquels il se retrouve confronté. Toutes ses réflexions peuvent d’ailleurs être utiles pour ceux qui préparent un voyage touristique ou pour ceux qui voudraient découvrir le pays du « matin calme » d’une façon originale !

Nous vous conseillons donc vivement ce livre, abordant des thèmes sérieux et parfois plus légers dans un style travaillé.

Commander

« Une vie avec Alexandra David-Néel »

« Une vie avec Alexandra David-Néel » de Fred Campoy et Mathieu Blanchot nous emporte en BD dans la vie d’une grande aventurière du XIXe siècle.

Une vie avec Alexandra David-Néel, de Fred Campoy et Mathieu Blanchot

Une vie avec Alexandra David-Néel, de Fred Campoy et Mathieu Blanchot

C’est à travers Tortue, comme Alexandra David-Néel surnomme affectueusement son employée, que l’on découvre la vie de cette femme incroyable. Philosophe, féministe, bouddhiste, cantatrice, écrivain, reporter, c’est l’exploratrice la plus célèbre du XXe siècle. Marie-Madeleine Peyronnet nous laisse entrevoir le quotidien d’une femme au caractère irascible mais attachant, dans les dernières années de sa vie dans le sud de la France.

J’ai d’abord été surprise par la colorisation inhabituelle. Le noir et blanc d’ordinaire réservé aux flashbacks est ici un sépia qui présente l’époque de la narration. A l’inverse, ce sont les couleurs lumineuses qui nous font découvrir les aventures passées de l’exploratrice. Un choix surprenant mais adéquat pour apprécier l’intensité de sa vie dans les superbes Himalayas.

Les aventures d’Alexandra David-Néel sont présentées dans des planches courtes, comme des souvenirs qui reviennent en mémoire, par petites touches. Il s’agit, en effet, d’apprendre à la connaître comme l’a fait Marie-Madeleine Peyronnet en entrant à son service. Si j’aurais aimé plus de récits de ses explorations, j’ai toutefois beaucoup apprécié de découvrir « l’après » de 40 ans de découvertes, dont on ne peut ressortir inchangé. Que reste-t-il d’un tel voyage physique et spirituel une fois rentré ? Les connaissances, les souvenirs. J’ai ainsi découvert comment Alexandra David-Néel a couché tout cela sur le papier à l’aide de son assistante.

Et je meurs maintenant d’envie de découvrir les œuvres d’Alexandra David-Néel !

Commander

Rencontre-dédicace avec Catherine Despeux et Elisabeth Souliac

despeuxVenez rencontrer la sinologue Catherine Despeux et la photographe Elisabeth Souliac pour la présentation de leur album Liukeng : Mille ans d’histoire en Chine paru en janvier aux éditions Le Retour aux Sources.

Dans ce magnifique ouvrage de photographies en noir et blanc, les auteurs nous présentent Liukeng, un petit village de la province du Jiangxi, “lové au cœur de la Rivière Noire (Wujiang) qui serpente dans les terres au sud du Fleuve Bleu. La région, verdoyante et montagneuse, est parsemée de cours d’eau et de lacs, une richesse naturelle qui a fortement contribué à sa prospérité.“ Loin des circuits touristiques, « ce village irrigué par les veines telluriques des dragons terrestres et protégé tout autour par des collines très boisées, est, telle la grotte à la source des pêchers, un paradis terrestre. »

liukeng

La photographe Elisabeth Souliac a été séduite par le village de Liukeng et a fait un très beau travail en noir et blanc argentique. La sinologue Catherine Despeux quant à elle, retrace l’histoire du village et de ses habitants, décrit l’architecture, les traditions et les changements inexorables auxquels ce lieu est confronté.

De cette collaboration résulte un ouvrage riche et pertinent, un véritable portrait du village et de ses habitants.

 

 Rendez-vous
Vendredi 22 janvier 2016 à 18h
Entrée libre – Inscription sur notre site

Rencontre avec Simon pour la présentation de son livre « Voyage d’encre : carnets de Chine, 2005-2013″

photoNous avons le plaisir d’accueillir Simon, peintre, écrivain et voyageur, pour la présentation de son ouvrage Voyage d’encre : Carnets de Chine, 2005-2013 paru aux éditions Akinomé  le 30 septembre 2015.

Toutes nos félicitations à Simon pour Le Grand Prix de la Fondation d’Entreprise Michelin qu’il a remporté pour ce carnet de voyage dans le cadre du Rendez-vous du carnet de voyage à Clermont-Ferrand en novembre 2015 !

Mot de l’éditeur

livre simonUne œuvre unique, réalisée et écrite par Simon entre 2005 et 2013. Une aventure graphique et humaine à travers toute la Chine rassemblée dans un livre d’art.

À partir d’une œuvre originale constituée d’une trentaine de carnets inédits (dont 7 grands formats 32 x 42 cm), une sélection des plus belles doubles pages est présentée et mise en scène, accompagnée d’un récit épique, nourri d’anecdotes et plein d’humour.

Simon nous livre un véritable hymne à la Chine, pour découvrir, au delà du dessin, ce que signifie ce pays aujourd’hui, qui sont les Chinois sous le regard d’un Occidental, qui vit désormais à Pékin.
SHA4

Cet ouvrage est une vraie leçon de géographie, il évoque un parcours à l’aide d’une carte, mais également un cheminement intérieur ; le lecteur est appelé à « voyager » avec Simon dans les provinces et les lieux où il s’est rendu : Pékin, la Grande Muraille, Liaoning, Guangxi, Gansu, Shaanxi, Shandong, Shanxi, Guizhou…

voyagesdencre-3

Caractéristiques techniques
Livre d’art cartonné 4 couleurs, 240 pages / 290 x 360 mm, Papier munchen 130 grammes
Gardes rouges, 368 images en couleur, Couverture imprimée pelliculée mat, Dos cousu carré

 Rendez-vous
Vendredi 4 décembre 2015 à 18h
Plus d’informations et inscription sur notre site

« Carnets de Chine », de Nicolas Jolivot

couvUn très beau carnet de voyage à feuilleter en famille

Après Chine, scènes de la vie quotidienne, publié chez Hongfei, Nicolas Jolivot nous livre un nouveau carnet illustré de ses peintures à l’encre de Chine, dans lequel il raconte un long voyage où il a sillonné la Chine du nord au sud, de l’est à l’ouest…

Son format est original, les éditions Elytis ayant opté pour un format A3 qui permet d’avoir une belle qualité d’impression qui met vraiment en valeur le travail d’illustration de Nicolas Jolivot. Le regard est irrésistiblement attiré par les magnifiques paysages et scènes urbaines. La reliure avec une ficelle donne à l’album un cachet d’authenticité certain.

Ses textes mêlent habilement petits détails de la vie quotidienne, observations minutieuses de la société chinoise, témoignages et anecdotes de voyage, humour et sujets plus graves, mais aussi des réflexions sur l’art de dessiner.

Carnets de Chine : Un long périple à travers la Chine avec mon carnet comme compagnon de voyage, Nicolas Jolivot, Editions Elytis, 2014, 144 p.

Commander sur notre site

« Le Japon vu des bars », de Chris Bunting

coup-de-coeurVoir le Japon autrement !

Les guides de voyage se diversifient et s’il est toujours bon de partir avec un guide général proposant les adresses utiles, des publications plus originales viennent enrichir votre voyage pour découvrir le pays de l’intérieur et ne pas rester simple observateur !

Le Japon vu des bars de Chris Bunting est à ce titre un ouvrage très complet et instructif ! Offrant une passionnante introduction aux différents alcools japonais, au premier rang desquels le saké bien sûr, ce livre vous propose une multitude d’adresses pour découvrir et apprécier les alcools japonais et passer un moment convivial autour d’un verre. Car les bons bars ne sont pas toujours les plus visibles et il faut souvent avoir passé du temps dans une ville pour en connaître les recoins. Si vous êtes de passage, vous n’aurez aucun mal à trouver les meilleures adresses grâce à ce guide.

Mais attention, ce guide ne se contente pas de vous donner l’adresse du bar et le plan pour vous y rendre. Chris Bunting est parti à la rencontre des propriétaires des bars et vous raconte leur histoire et comment ils sont parvenus à établir leur commerce. Vous découvrez grâce au texte et aux nombreuses photographies le bar, l’ambiance et le visage sympathique du patron.

Enfin, notons que ce guide est une excellente introduction pour ceux qui désirent en apprendre plus sur l’alcool japonais. Chris Bunting vous invite à découvrir le saké, le sôchû, l’awamori, la bière, la whisky et le vin en vous racontant l’histoire de ces alcools au Japon, leur importance sociale, leur implantation et bien d’autres anecdotes passionnantes !

A lire également : Le Japon vu des trains.

Commander sur notre site