Archives pour la catégorie Actualités

Spectacle de danse de Mongolie Intérieure « La voix de la Plaine »

Pour célébrer le 70e anniversaire de la région autonome de la Mongolie Intérieure et renforcer les échanges culturels sino-étrangers, la Fédération provinciale des hommes de lettres et des artistes a créé la troupe artistique de Mongolie Intérieure pour la 3e édition du festival artistique Chine-UE (China Arts Festival in the EU). Ce festival, qui comprend principalement une soirée et une exposition photographique aura lieu à Bruxelles, siège de l’Union Européenne ainsi qu’à Paris.

Notre librairie s’associe à cet évènement et vous propose des invitations à retirer dans notre librairie , dans la limite des places disponibles. Pour réserver des places : communication@librairielephenix.fr

Spectacle « La voix de la plaine »

Dimanche 21 mai 2017 à 15h
Au Théâtre du Gymnase Marie-Bell Paris

Ce spectacle est organisé par L‘Association des Chinois de Qingtian en France, Le Centre d’Art et de création d’Aulnay et China Federation of Literary and Art Circles.

Rencontre-dédicace avec l’auteur A Yi

AYIbisNous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie l’écrivain chinois A Yi 阿乙, qui viendra nous présenter son livre Le jeu du chat et de la souris (titre original en chinois :下面,我该干些什么), à paraître le 19 avril 2017 aux éditions Stock.

Présentation du livre

« J’étais l’ange de la mort, j’avais un pouvoir illimité, je pouvais décider de la vie et de la mort de ces passants, et eux, eux qui pensaient que le monde suivait son cours, ne comprendraient pas cette chose absurde et désespérante qui leur arriverait. »

Par une journée ordinaire, dans une petite ville de la Chine provinciale, un adolescent tue de trente-sept coups de couteau sa camarade de classe. Il a méticuleusement préparé son geste, planifié sa fuite, organisé sa défense. Mais pour quelle raison ?

Dans ce premier roman magistral, A Yi s’empare d’un fait divers glaçant pour révéler les fêlures d’une société chinoise en pleine mutation.

Traduit du chinois par Mélie Chen

A propos de l’auteur

A Yi 阿乙 est né en 1976 dans la province du Jiangxi. Ancien policier, il a quitté son travail pour devenir journaliste. Auteur de nouvelles et d’un récit autobiographique, Le jeu du chat et de la souris est son premier roman. Il a connu un grand succès en Chine et a été traduit en anglais et en italien.

9782234079038-V-V02.indd

Rendez-vous :
Lundi 29 mai 2017 à 18h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre 
Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace sur les cultures sur internet

ensembleBISNous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Jean-Philippe Béja, directeur de recherche émérite CERI-Sciences Po, Anna Zyw Melo, chercheure associée à Asia Centre et éditrice d’Orients thématique « Culture sur Internet », et Murielle Fabre, éditrice en chef d’Orients thématique, pour une conférence au sujet des « Cultures sur internet: espaces d’expression en Chine« .

 

Le foisonnement des espaces en ligne et des applications mobiles tout azimut mettent au défi l’équilibre des relations entre société et État chinois. Lieu de liberté et d’expression, espace contraint et contrôlé, l’internet en Chine est source de contradictions.

Intervenants :

Le défi de la connexion mobile
Anna Zyw Melo, chercheure associée à Asia Centre et éditrice d’Orients thématique « Culture sur Internet »

Liberté surveillée et cyber-résistance
Jean-Philippe Béja, directeur de recherche émérite CERI-Sciences Po

A propos des intervenants

Jean-Philippe Béja, politologue spécialiste de la Chine, a passé de nombreuses années au Centre d’études français sur la Chine contemporaine de Hong Kong et au CERI-Sciences-Po. Il travaille depuis des décennies sur les rapports entre état et société en Chine, et notamment sur le mouvement pour la démocratie. Il s’intéresse également à la vie politique à Hong Kong. Il a publié notamment A la recherche d’une ombre chinoise: le mouvement pour la démocratie en Chine: 1919-2004, Paris Seuil 2004, a dirigé l’anthologie des œuvres de Liu Xiaobo, La philosophie du porc et autres essais, Gallimard Bleu de Chine 2011. Il tient un blog sur Médiapart.

Murielle Fabre, attachée de recherche au Collège de France en psychologie cognitive expérimentale depuis 2015, elle s’est spécialisée en linguistique et neuro-imagerie du langage. Après avoir enseigné la grammaire du chinois à l’Inalco pendant six ans, ses recherches portent aujourd’hui sur la syntaxe des langues, le bilinguisme et leurs corrélats cérébraux. Elle est éditrice en chef de la revue thématique Orients.

Anna Zyw Melo, chercheure associée à Asia Centre, son travail porte sur le développement de l’internet en Chine, les médias et la société civile chinoise. Après avoir été analyste au service pour l’action extérieure de l’Union européenne, elle est aujourd’hui consultante et coordonne les relations de coopération franco-chinoises au sein d’un centre culturel. Elle est éditrice du dernier numéro thématique d’Orients sur l’internet dans le monde et membre du comité de rédaction d’Orients.

U9782955732502

 

Rendez-vous :
Mercredi 31 mai 2017 à 18h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre 
Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec le conservateur et spécialiste des monnaies orientales François Thierry

thierry-francoisNous avons le plaisir de recevoir à nouveau dans notre librairie François Thierry qui viendra nous présenter son livre Les monnaies de la Chine ancienne, à paraître le 13 mai 2017 aux éditions Les Belles Lettres.

Présentation du livre

Véritable somme, fruit de plusieurs décennies de recherche, ce livre est à ce jour la synthèse la plus complète sur les monnaies de la Chine ancienne, des origines à la fin de l’Empire (1911). Mobilisant une grande variété de sources, il conduit le lecteur au travers d’une aventure monétaire multiséculaire et, ce faisant, trace une passionnante histoire générale de la Chine.

Alors que le monde occidental fonctionnait sur le modèle de la valeur intrinsèque de la monnaie (liée à la valeur de la matière dont elle est constituée), le monde chinois a « inventé » la monnaie fiduciaire : celle dont la valeur repose sur la loi. Dès le xe siècle av. J.-C., les Chinois ont mis au point un système où un objet spécifique est à la fois unité de compte, mesure de la valeur des biens et moyen de paiement et d’échange. Un système avec pour seul signe monétaire une pièce de bronze.

À l’aide des textes historiques (annales dynastiques, mémoires au trône, rapports de fonctionnaires) et des découvertes archéologiques les plus récentes, est mise en lumière la différence majeure entre l’image donnée par l’historiographie officielle et la réalité de la circulation monétaire. L’hétérogénéité des espèces en circulation et les pratiques financières montrent tout l’écart qu’il y a entre la monnaie à valeur intrinsèque et la monnaie fiduciaire, cette « remarquable anomalie » aux yeux des Occidentaux.

Ce livre est enrichi d’une iconographie exceptionnelle de plus de 370 illustrations, pour la plupart inédites, de 20 cartes et tableaux et d’une bibliographie exhaustive.

A propos de l’auteur

François Thierry est agrégé de l’Université et conservateur général, chargé des monnaies orientales au Département des Monnaies et Médailles de la BNF. Il est aussi auteur de La ruine du Qin (Vuibert, 2013) et Le trésor de Huê (Nouveau monde, 2014)

4552BIS

Rendez-vous :

Samedi 20 mai 2017 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre 
Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec le journaliste Jean Tuan pour son ouvrage « Mémoires chinoises » en présence de sa préfacière Marie Holzmann

JeanTuan1BIS

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Jean Tuan, journaliste et consultant, qui viendra nous présenter son livre Mémoires chinoises, paru le 13 mars 2017 aux éditions CLC. Il sera accompagné de la sinologue Marie Holzman.

Présentation du livre

Voici la biographie d’un Chinois arrivé en France en 1929 et la découverte dès 1967 d’une Chine authentique.

« Mon père chinois est arrivé en France dès 1929 après un voyage en bateau de plus d’un mois. Il a épousé une française et a réussi à évoluer socialement. Deux de ses frères le rejoindront. L’un devenu architecte repartira travailler dans son pays. Mon père traversera la seconde guerre mondiale et la guerre d’Indochine.

En 1967, après 38 années d’éloignement, il retrouve en ma compagnie son pays alors en pleine tragédie de la révolution culturelle. Il meurt quelques semaines après notre retour. Treize années plus tard, dès 1980, j’ai le privilège de découvrir la Chine avant qu’elle ne s’ouvre à la modernité et au tourisme de masse. Je la découvre auprès de ma famille et au contact des gens du peuple. Une Chine authentique.

Mon récit évoque le parcours peu ordinaire de mon père et ma rencontre avec une Chine que peu ont connue.  »

memoires chinoises

A propos de l’auteur

Jean Tuan s’intéresse à la Chine depuis longtemps. Il y a séjourné dès 1967. A partir de 1980, il effectue de nombreux voyages pour retrouver sa famille chinoise et découvrir le pays. Lors de l’année universitaire 1992-1993, il part s’initier au mandarin à l’Institut des langues de Beijing. Après plus d’une année de contacts difficiles avec les autorités aériennes chinoises, il est l’un des premiers journalistes occidentaux à être accueilli sur le territoire chinois en 1995. Il en rapporte un reportage exclusif présentant la compagnie aérienne Air China et l’aéroport de Pékin. Sa bonne connaissance du transport aérien chinois lui offre la possibilité de tenir les pages « aéronautique et aéroports chinois » du magazine Chineplus. Plus récemment, il fait découvrir les réalités chinoises aux étudiants des écoles de commerce. Il intervient comme consultant et dispense des conseils aux entreprises souhaitant s’ouvrir au marché chinois.

 

Rendez-vous :
Samedi 13 mai 2017 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre 
Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec le chercheur Nicolas Chauvat

Chauvat BIS

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Nicolas Chauvat qui viendra nous présenter son livre 30 enseignements zen des maîtres du thé, paru le octobre 2016 aux éditions  Jouvence.

 

 

Présentation du livre

Entourée de mystère, la cérémonie du thé ne se limite pas au monde du visible. Elle est l’art de cultiver sa sensibilité pour ressentir pleinement le monde. Ce livre est fondé sur la traduction de calligraphies anciennes, chinoises et japonaises, encore utilisées par les maîtres du thé pour transmettre leur savoir. Inspirés par l’observation de la nature, alliant poésie et philosophie, ces enseignements nous invitent à mieux nous retrouver.
Chaque proverbe zen est est d’abord traduit mot à mot puis l’auteur en développe le sens général en quelques points. Enfin, il nous propose un exercice guidé en lien avec le proverbe en question afin de mieux mettre en pratique la sagesse intemporelle qu’il contient.

 

A propos de l’auteur

Diplômé de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence et ancien chargé de mission à l’ambassade de France au japon, Nicolas Chauvat partage son temps entre la France et l’Asie. Parlant couramment japonais et chinois, il mène des recherches sur le bouddhisme et le taoïsme.

U9782889117727

Rendez-vous :
Samedi 6 mai 2017 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre 
Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec l’auteur et journaliste Bruno Birolli

BrunoBirolliBisNous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie le journaliste et écrivain Bruno Birolli qui viendra nous présenter son livre La suite de Shanghai Tome 1 : Le music-hall des espions paru en janvier 2017 aux TohuBohu Editions.

Présentation du livre

Shanghai, les années 30. Dans le petit monde occidental, c’est la guerre larvée entre espions. Tout le monde a son idée du bien et du mal. Vous traversez la rue, passez d’une concession à l’autre ou dans un quartier chinois et ce n’est plus la même police, les lois changent, la morale est différente. Fatalement un jour, on se retrouve du mauvais côté de la barrière, à un endroit où on ne devrait pas être… Pour réaliser qu’i n’y a pas de justice, qu’elle est une illusion… aussi creuse que l’intrigue projetée sur l’écran du Carlton… un mirage qui va crever une fois la salle rallumée… Ce ne sont pas les plus intelligents, les plus vertueux ou les plus braves qui survivent.

Mais les chanceux ! Et les tricheurs, comme aux dés, comme à la guerre, comme à Shanghai… Le premier tome de La Suite de Shanghai, une série policière aux effluves d’alcool anglais et de jazz américain dans une chaleur moite qu’un ventilateur de plafond fatigué ne parvient pas à rafraîchir.

A propos de l’auteur
Bruno Birolli a bourlingué 30 ans en Extrême-Orient comme journaliste. Nous l’avions reçu en 2013 à l’occasion de la parution de son ouvrage  : Ishiwara : l’homme qui déclencha la guerre, aux Editions Armand Colin.

couvertureBIS

Rendez-vous :
Samedi 29 avril à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec l’auteur Serge Berthier

Berthier Serge BIS

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Serge Berthier qui viendra nous présenter son livre Vivre à Hong-Kong, à paraître le 12 avril 2017 aux éditions de l’Archipel.

Présentation du livre

« Hong Kong est une île déserte avec guère plus d’une maison dessus », écrivait en 1841 Lord Palmerston, secrétaire britannique aux Affaires étrangères. C’est aujourd’hui une mégalopole de 7 millions d’habitants pour une superficie de plus de 1 100 km2. Une ville-monde, un monstre, un mythe qui fascine.

Pour y avoir vécu pendant près de trente ans, Serge Berthier parvient pourtant à la démythifier et à nous la rendre accessible, voire compréhensible. Vingt ans après la rétrocession de Hong Kong à la Chine, il en retrace d’abord l’histoire, celle d’un territoire au passé chaotique et mouvementé.

Dans une approche plus intime, il propose une promenade dans les rues de la ville, ainsi que les portraits d’habitants emblématiques, auxquels il donne la parole. Avec ces Chinois d’origines diverses et réputés si secrets, des liens se sont noués qui autorisent l’échange, la confiance et, sous forme de dialogues, débouchent sur des confidences instructives. Une invitation au voyage et à la découverte de cette cité-État unique au monde.

A propos de l’auteur

Né en 1948 à Dijon, Serge Berthier a été conseiller privé du ministre algérien des Transports, puis directeur financier d’une société parapétrolière au Gabon, à Singapour et en Norvège. En 1986, il s’expatrie à Hong-Kong pour monter une société de conseil et fonde La Lettre de Hong Kong et de Chine, puis la revue trimestrielle Asian Affairs. Tombé amoureux de cette « cité-État », il décide de s’y établir. En 1999, il est l’un des cofondateurs du Boao Forum for Asia (le « Davos asiatique »). Retiré des affaires depuis 2013, il est l’auteur d’un livre consacré à la Chine et à ses relations avec les Européens (La Chine en marche : le Choc, Mettis, 2012). Il vit entre Paris et Hong Kong.

Rendez-vous :
Mardi 25 avril à 18h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec les sinologues Marianne Bujard et Michèle Pirazzoli-t’Serstevens pour la présentation de leur livre « Les dynasties Qin et Han »

Livre bisNous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Marianne Bujard et Michèle Pirazzoli-t’Serstevens, qui viendront nous présenter leur livre Les dynasties Qin et Han, paru le 14 février 2017 aux éditions Belles Lettres.

Présentation du livre

Les premiers empires chinois, les dynasties Qin (221-207 av. J. -C. ) et Han (206 av. -220 ap. J. -C. ), forgèrent un système politique, des structures sociales, une organisation économique et des assises culturelles qui allaient rester la référence pour les dynasties à venir. L’unification que ces dynasties imposèrent, l’expansion territoriale et les brassages de populations qui en découlèrent font de ces quatre siècles une époque charnière. Le présent ouvrage est une synthèse sur l’histoire et la civilisation de cette période fondamentale dans l’histoire de la Chine et dont l’étude a été profondément nourrie et renouvelée par les nombreuses découvertes archéologiques de ces cinquante dernières années. L’ouvrage commence par une série de chapitres chronologiques, qui exposent les grands jalons de l’histoire politique et les évolutions institutionnelles des empires Qin et Han. Ils sont suivis par des sections thématiques portant quant à elles sur le système administratif, la vie quotidienne, les marches de l’empire, la religion, la littérature et la pensée.

A propos des auteures

auteuresBIS1Marianne Bujard est directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études. Ses recherches portent sur la religion de la Chine ancienne et sur les temples et les stèles de Pékin. Elle est, entre autres publications, l’auteur de Le sacrifice au ciel dans la Chine ancienne : théorie et pratique sous les Han Occidentaux (EFEO, 2000).

Michèle Pirazzoli-t’Serstevens est directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études. Ses recherches portent sur l’histoire de l’art de la Chine, l’Art et l’archéologie de l’époque des Han, et Giuseppe Castiglione. Elle est, entre autres publications, l’auteur de La Chine des Han (PUF, 1982), Giuseppe Castiglione (1688-1766). Peintre et architecte à la cour de Chine (Thalia, 2007).

Rendez-vous :
Samedi 22 avril à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

 

Offre d’emploi

Notre librairie recrute un(e) libraire à temps plein pour le fonds en langue chinoise

offre d'emploi

Poste à pourvoir :

Prise en charge, sous la direction d’un libraire confirmé, d’un ensemble de rayons : sélection des titres, commandes, mise en place, animation du magasin, vente et conseil.
Traitement et suivi des commandes institutionnelles (Bibliothèques, universités, etc.)
Animation du site web et des réseaux sociaux (français et chinois).

Profil recherché :

Très bonne maîtrise des langues française et chinoise (à l’oral, à l’écrit)
Solide culture générale en études chinoises (notamment en littérature et civilisation)
La connaissance ou la maîtrise d’une autre langue asiatique (coréen, japonais, etc.) serait un plus.
Compétences ou dispositions commerciales (prospection, accueil, vente)
Maîtrise des principaux outils bureautiques.

Pour plus d’informations, voir l’annonce détaillée

Le Phénix au Salon du Livre

Comme chaque année, notre librairie tiendra le stand des Editions Philippe Picquier au Salon « Livre Paris » qui aura lieu du 24 au 27 mars 2017.

Nous vous présenterons un très large choix parmi les nouveautés et les classiques de cet éditeur que nous aimons et soutenons toute l’année dans nos rayons. Le stand accueillera également trois auteurs en dédicaces :

Véronique Brindeau
Samedi 25 mars, de 14h à 15h
Pour ses ouvrages Louange des mousses, Hanafuda : Le jeu des fleurs et sa toute dernière publication J’écris des haïkus, illustré par Sandrine Thommen.

Florent Chavouet
Dimanche 26 mars de 11h à 13h
Pour ses ouvrages Tokyo Sanpo, Manabe Shima et Petites coupures à Shioguni..



Vincent-Paul Brochard

Dimanche 26 mars de 15h à 16h
Pour son nouveau roman Le pont sans retour..

Informations pratiques sur le Salon du Livre

Rencontre-dédicace avec les trois poètes Yu Xiang, Shu Cai et Li Li pour la présentation de leurs recueils de poèmes bilingues

Nous avons le plaisir de recevoir trois poètes chinois, Yu Xiang 宇向, Shu Cai 树才, et Li Li 李笠, accompagnés de leur traductrice Chantal Chen-Andro et de Xu Shuang, professeur à l’Université Paris Denis Diderot, à l’occasion de la parution de recueils de poèmes bilingues chinois-français aux éditions Caractères.20170224poeteschinoisBIS

Les auteurs présenterons d’abord leur oeuvre après quoi s’en suivront des lectures bilingues d’une sélection de poèmes.

A propos des auteurs 

Shu Cai 树才(1965- )

(à droite)

Poète et traducteur, né à Fenghua dans la province du Zhejiang. Diplômé en 1987 de langue et littérature françaises, il a été diplomate de 1990 à 1994 à l’Ambassade de Chine au Sénégal. Un bon nombre des poèmes du recueil « Le solitaire » (单独者) ont été écrits à Dakar pendant cette période. Chercheur en poésie française à l’Institut des Littératures étrangères de l’Académie des Sciences Sociales de Chine, il vit actuellement à Beijing. Traducteur de Pierre Reverdy, René Char, Saint-John Perse et Yves Bonnefoy, Shu Cai est l’un des fondateurs de l’école de la poésie « la Troisième Voie » et s’investit particulièrement dans l’étude des littératures et cultures étrangères. Il est l’un des fondateurs de la revue trimestrielle 《读诗》(Lire la poésie) et de la revue annuelle 《译诗》(Traduire la poésie), crées en 2011. Ses poèmes ont été traduits en français et en anglais. Il est venu en France invité par la Biennale des poètes en Val de Marne en 1997. Il a participé au numéro double 191-192 de la revue Action poétique « Ateliers d’aujourd’hui » pour la langue chinoise. Il a reçu la Médaille de « Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques » en 2008. Pour le Printemps des poètes 2013, il a fait une lecture avec le poète tchadien Nimrod à la librairie-galerie des Éditions Caractères. Il est actuellement en résidence à la meet de Saint –Nazaire.

Recueil de poésie:
《单独者》 (Le Seul), Huaxia chubanshe, 1997.
《树才诗选》(Choix de poèmes), The Milky Way Publishing Co. Hongkong, 2003.
《树才诗选》(Choix de poèmes), Changjiang wenyi chubanshe, 2011.
Des traductions en français de ses poèmes ont paru dans Action poétique (automne-hiver 1997), Noir sur blanc, une anthologie (Fourbis, 1998), l’anthologie Le ciel en fuite (Circé, 2004 ) et la revue Europe (n°1003-1004, nov.- déc. 2012) : dans le dossier « Poètes chinois d’aujourd’hui : une poésie en quête du réel ». Dix poèmes ont paru dans la Revue des ressources.

Li Li 李笠 (1961- )

(à gauche)

Poète, traducteur, photographe, né à Shanghai. En 1979, il est admis au département de suédois de l’Institut des langues étrangères de Beijing. En 1988, il s’inscrit à l’université de Stockholm pour étudier la littérature suédoise. En 1989 il publie son premier recueil en suédois : « Les yeux dans l’eau », suivront « L’évasion », « L’habitat c’est vous » (1999), « La source » (2007) qui lui vaudront le « Prix littéraire de la presse suédoise » et d’autres récompenses. Au début de son séjour en Suède, il a réalisé cinq films poétiques, qui ont été diffusés dans une émission culturelle de la première chaîne de télévision suédoise, dont « La ville blanche » et « Deux villes d’eau ». Il a traduit l’œuvre poétique de Thomas Tanströmer, celle de la poétesse finlandaise d’expression suédoise Edith Södergram (1892-1923). Il a publié des livres de photos : en 2011, « Vera, Simon et leur monde » (维拉,西蒙 和他们的世界), en 2014, « Photographie-poésie » (诗摄影). En 2016 est publié son recueil de poèmes : « 雪的供词 » (Confession de la neige).

Yu Xiang 宇向 (1970-)

(au bas)

Elle vit à Jinan, dans la province du Shandong. Après s’être intéressée à la musique non officielle, à la peinture contemporaine, elle se consacre depuis 2000 à l’écriture. Sa poésie est marquée par un rythme syncopé, souvent répétitif. Yu Xiang s’exprime de façon directe, avec des mots de tous les jours. Toutes ces caractéristiques donnent, à la lecture de ses textes, une impression de force. Elle a reçu de nombreux prix dont, en 2004, le prix de poésie « Rou Gang ». Fondé en 1992, il s’agit du premier grand prix poétique à valeur nationale attribué en Chine par un particulier depuis la fondation de la République. D’autres choses, publié en bilingue en 2016 aux Éditions Caractères, est le premier recueil de poèmes de Yu Xiang traduits en français.

Rendez-vous :
Vendredi 10 mars à 18h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec l’essayiste Zheng Lunian pour la présentation de son livre « Le bonheur de la bouche »

Attention : rencontre reportée au samedi 18 mars à 17h en raison du report de la sortie du livre. Merci pour votre compréhension !

PhotoForBookNous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Zheng Lunian, essayiste, consultant, conférencier, qui viendra nous présenter son livre Le bonheur de la bouche, à paraître en février 2017 aux éditions Félix Torres.

 

Présentation du livre

«À plus de 70 ans, mon père partait, de bonne heure, canne en main, d’un pas décidé, prendre le train pour aller savourer, à soixante kilomètres de Shanghai, son petit déjeuner préféré, un bol de nouilles aozao… » se souvient Zheng Lunian, amateur de bonne chère, comme son père, véritable meishijia, un « fou de nourriture ».

Connaissons-nous vraiment les fondamentaux de la cuisine chinoise, quintessence d’une civilisation et d’un art de vivre multimillénaires, qui n’a rien à voir avec les restaurants dits « chinois » au coin de nos rues ? Les Français mis à part, existe-t-il un autre peuple aussi entiché du fait de manger et qui lui voue un culte quasi-aveugle, multipliant repas, banquets et autres « petites collations » ? Une passion dévorante issue d’une histoire difficile, au cours de laquelle manger a longtemps représenté le « Ciel du peuple ». Avec le fulgurant développement économique du pays du Milieu, les restaurants prolifèrent comme le goût pour les cuisines et recettes d’hier et aujourd’hui, en Chine… et dans le monde entier !

Zheng Lunian a savouré dans son enfance les derniers feux de la haute gastronomie de Shanghai la Belle, l’un des sommets de la cuisine chinoise. Le bonheur de la bouche nous fait vivre et comprendre de l’intérieur la cuisine faite « avec le cœur », de l’art de trancher et cuire aux miracles du tofu et autres merveilles culinaires et diététiques. Promenade gourmande, tour de Chine inspiré des écoles culinaires régionales, Le bonheur de la bouche propose aussi une série de recettes « comme à la maison » et des idées de mariage de plats chinois et de vins français…

Un livre indispensable, un ouvrage de référence pour tous ceux qui, voyageurs et gastronomes, aiment et veuillent connaître la Chine et la cuisine chinoise.

Le bonheur de la bouche

A propos de l’auteur

Né à Shanghai en 1946, Zheng Lunian, vit entre la Chine et la France et a écrit directement en français Le bonheur de la bouche. Essayiste,consultant, conférencier, et fou amoureux de la culture française, il a déjà publié une autobiographie Le Petit MiroirDe Shanghai à Paris : un destin chinois(2009) et Chine-Occident : le grand malentendu du XXIe siècle(avec D. Haber, 2012).

Rendez-vous :
Samedi 18 mars à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec les directeurs de l’anthologie historique de la de littérature taïwanaise moderne

 
Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Mme Isabelle Rabut et M.Angel Pino, directeurs de l’anthologie, qui viendront nous présenter cette publication en deux tomes, Le petit bourg aux papayers et Le cheval à trois jambes, édités sous leur direction et parus le 01 décembre 2016 aux éditions You Feng.Présentation des livres

LE PETIT BOURG AUX PAPAYERS
Anthologie historique de la prose romanesque taïwanaise moderne I

En 1895, Taiwan devient possession japonaise. Le japonais s’impose peu à peu comme langue d’écriture, et le mouvement kôminka enclenché en 1937 accélère l’acculturation des élites taïwanaises. La littérature en langue vernaculaire qui naît sur l’Île au milieu des années 1920 dans le sillage du mouvement de la Nouvelle Culture est profondément marquée par le contexte colonial : les thèmes de l’oppression et de l’injustice sociale y tiennent une place essentielle, qui lui confère une tonalité de gauche très prégnante ; mais on y lit aussi, surtout à partir des années de guerre, le désarroi des jeunes gens déchirés entre leurs racines taïwanaises et la fascination d’un Japon symbole de modernité. C’est ce tableau mouvant et complexe que la présente anthologie s’est efforcée de rendre sensible : à côté des classiques incontournables que sont devenus « Une balance », de Lai He ou « Le Livreur de journaux » de Yang Kui, elle donne la parole à des auteurs moins connus comme Wang Changxiong et Wu Yongfu, dont les textes exposent les doutes qui taraudaient nombre de Taïwanais au cours des années 1930 et 1940.

Textes de Lai He, Yang Kui, Wu Yongfu, Lü Heruo, Long Yingzong, Zhang Wenhuan
et Wang Changxiong,
traduits du chinois ou du japonais par Sonia Au Ka-lai, Mélie Chen, Tan-ying Chou, Gérard Henry, Charlotte Malo-Masuda, Angel Pino et Isabelle Rabut, et édités par Angel Pino et Isabelle Rabut.
—————————–

LE CHEVAL A TROIS JAMBES
Anthologie historique de la prose romanesque taïwanaise moderne II

En 1945, le gouvernement nationaliste de Tchiang Kai-chek reprend possession de Taiwan. La grande migration consécutive à sa défaite en Chine amène de l’autre côté du détroit plus d’un million d’exilés du Continent. Les écrivains taïwanais sont marginalisés et l’interdiction faite d’utiliser le japonais réduit au silence nombre d’entre eux. Un climat politiquement lourd s’installe sur l’Île, placée sous le régime de la loi martiale pour de longues années. La littérature parvient cependant à s’affranchir des thèmes imposés de la lutte anti-communiste, et la fin des années 1950 voit éclore un courant moderniste très ouvert sur l’Occident, cependant que des auteurs du cru recommencent à se faire entendre dans des œuvres imprégnées de couleur locale et de réalisme. Le choix proposé ici, qui rassemble des écrivains tous nés avant 1945, mêle ces différentes voix, souvent graves, plus rarement teintées d’une touche d’humour : voix du déracinement, voix de la détresse sociale dans un monde qui bouge, voix obsédante du souvenir, voire de la mauvaise conscience, pour ceux qui se rappellent que Taiwan fut japonaise pendant un demi-siècle.

Textes de Zhong Lihe, Lin Haiyin, Chen Qianwu, Zheng Qingwen, Bai Xianyong, Guo Songfen, Wang Wenxing et Wang Zhenhe
traduits du chinois par Sonia Au Ka-lai, Gérard Henry, Marie Laureillard, Charlotte Malo-Masuda, Sandrine Marchand, Angel Pino et Isabelle Rabut, et édités par Angel Pino et Isabelle Rabut.

Rendez-vous :
Samedi 18 février à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Offre de stage

Notre librairie recherche un(e) étudiant(e) pour un stage à pourvoir dès le mois de février 2017.

stage-phenix-0116Profil recherché : Etudiant(e) en métiers du livre intéressé(e) par la Chine et l’Asie ou étudiant(e) en études chinoises souhaitant découvrir le métier de libraire. Personne dynamique, de bonne condition physique (escaliers, manutention) aimant le travail en équipe et le contact avec les clients. Des connaissances ou une maîtrise de la langue chinoise ou coréenne seront appréciées. Durée et rémunération du stage en fonction du profil.

Pour plus d’informations, voir l’annonce détaillée en format pdf.

Rencontre-dédicace avec Duncan Clark, expert de l’entrepreneuriat en Chine, pour la présentation de son livre « Alibaba : L’incroyable histoire de Jack Ma, le milliardaire chinois »

Duncan Clark BISNous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Duncan Clark, ancien banquier d’affaires chez Morgan Stanley, qui viendra nous présenter son livre Alibaba : L’incroyable histoire de Jack Ma, le milliardaire chinois, à paraître le 26 janvier 2017 aux éditions François Bourin.

Présentation du livre

À l’âge de quatorze ans, Jack Ma, amoureux de la langue anglaise, promenait les touristes étrangers dans sa ville natale de Hangzhou. La Chine sortait alors à peine de la Révolution Culturelle. Quarante ans plus tard, il est devenu milliardaire et l’un des acteurs mondiaux les plus influents de l’économie d’Internet. Alibaba, l’entreprise qu’il a créée en 1999, joue à égalité avec les géants américains comme Amazon. Ses sites de commerce en ligne attirent chaque année plus de 400 millions de clients. Il investit également dans les médias, la finance en ligne, la santé et les vignobles, notamment en France.

Quels sont les ressorts secrets de cette trajectoire exceptionnelle, alors qu’il n’appartient pas à la classe des « héritiers rouges » ? Comment a-t-il construit son groupe face à des concurrents redoutables et à un pouvoir chinois mal à l’aise avec le monde de l’Internet ? C’est ce que retrace Duncan Clark, dans un récit passionnant, déjà traduit en seize langues, et qui raconte aussi le grand tournant de la Chine vers la société de consommation.

Alibaba_final_HD

A propos de l’auteur

Ancien banquier d’affaires chez Morgan Stanley, Duncan Clark vit et travaille en Chine depuis plus de vingt ans. Il y a créé une firme de conseil en investissements, notamment dans l’Internet et les nouvelles technologies, qui compte plus d’une centaine de collaborateurs. Il fut le témoin direct de la naissance et des premières années d’Alibaba, en qualité de conseiller de Jack Ma, et n’a cessé depuis d’observer et d’analyser le succès foudroyant de « Crazy Jack ». (Seghers).

Rendez-vous :
Mardi 31 janvier 2017 à 18h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec le journaliste et sinologue Alain Wang pour la présentation de son livre « Les chinois »

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Alain Wang, journaliste et sinologue, qui viendra nous présenter son livre Les chinois, paru le 25 août 2016 aux éditions Tallandier.

9791021017481FS

Présentation du livre

Quarante ans après la mort de Mao, la vie des Chinois a profondément changé : de grandes métropoles modernes ont surgi le long du littoral ; des autoroutes et un réseau de trains à grande vitesse quadrillent désormais le territoire et ont levé les freins d’une migration de la population, à l’origine d’un essor industriel exceptionnel ; le boom des nouvelles technologies de l’information bouleverse le quotidien ; la fin de la politique de limitation des naissances a entraîné une véritable révolution des mœurs pour les jeunes Chinois qui se libèrent aujourd’hui du carcan familial confucéen.

Mais la montée en puissance globale de la Chine cache une société inégalitaire où les multimillionnaires et la classe moyenne côtoient un milliard de paysans et d’ouvriers. Confrontée à des mouvements de protestation d’une société civile inquiète des problèmes environnementaux engendrés par une hyper-croissance économique mal contrôlée, la cinquième génération de dirigeants communistes trouvera-t-elle un nouveau souffle pour poursuivre le développement du pays, relever le défi de la démocratisation et réaliser la promesse d’une « prospérité relative » ? Pour comprendre le fonctionnement, l’originalité et le pragmatisme de la mentalité des Chinois, Alain Wang analyse les événements politiques, sociaux et culturels passés et contemporains dans ce pays hors norme qui a le pouvoir de transformer le monde.

A propos de l’auteur

Alain Wang bisAlain Wang, journaliste, sinologue, enseigne à l’Ecole centrale Paris et à l’Institut français de la mode. Il intervient aussi comme consultant auprès des entreprises pour les aider à mieux comprendre leurs interlocuteurs chinois.

 

Rendez-vous :
Samedi 21 janvier 2017 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec la sinologue Christine Kontler pour son ouvrage « L’art chinois, une histoire culturelle »

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Christine Kontler, spécialiste de l’art et de la spiritualité chinoise, qui viendra nous présenter son livre L’art chinois : Une histoire culturelle, paru le 10 novembre 2016 au CNRS éditions.

Présentation du livre

Retracer à grands traits l’histoire culturelle de la Chine pour donner à voir et à lire les principales réalisations de ses arts dans leurs dimensions rituelles, spirituelles et religieuses, telle est l’ambition de ce livre. Christine Kontler restitue ici toute la richesse d’une civilisation qui s’est développée pendant quatre, voire cinq millénaires sur un territoire à l’échelle d’un continent. En un ouvrage original, l’auteur profite de la distance qui s’impose à l’observateur né hors de la culture chinoise et l’utilise.

Faisant oeuvre de synthèse, elle saisit à la fois le singulier et le tout. Sans jamais en gommer l’immense diversité, ni en réduire la complexité, elle nous fait découvrir l’essence du monde chinois. Nous suivons ainsi pas à pas toutes les évolutions dynastiques qui dessinent les grandes lignes des transformations politiques et spirituelles, mais aussi des changements sociaux et économiques. Nous découvrons, grâce aux plans et aux documents commentés, les nombreux échanges intérieurs et ceux du monde chinois avec l’Asie des steppes, l’Asie centrale, l’Inde, l’Iran, le monde arabo-islamique, l’Asie orientale et méridionale, mais aussi avec le Tibet et l’Europe. Les allers-retours éclairants entre l’écrit et l’image font émerger les traits les plus pertinents de l’art de Chine. Son évolution, des temps néolithiques jusqu’au XVIIIe siècle, se lit avec évidence, simplicité et beauté. Un grand tableau d’ensemble en six grandes périodes de la variété des productions chinoises. Un essai magistral servi par une iconographie, monumentale.

art

A propos de l’auteur 

Sinologue et docteur d’Etat en sciences des religions, Christine Kontler est membre de la Société asiatique et du centre de recherche sur l’Extrême-Orient de Paris Sorbonne (CREOPS).
Familière de la Chine, où elle se rend chaque année, elle apporte son concours aux activités culturelles de l’Association française des amis de l’Orient (AFAO) en relation avec le musée Guimet à Paris.

 

Rendez-vous :
Vendredi 13 janvier 2017 à 18h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec le professeur Jean-François Huchet pour la présentation de son livre « La crise environnementale en Chine »

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Jean-François Huchet,  professeur des universités à l’INALCO, qui viendra nous présenter son livre La crise environnementale en Chine, paru le 20 octobre 2016 aux Presses de Sciences Po.
huchet
Présentation du livre

En Chine, tous les clignotants sont au rouge en matière d’environnement. Il est encore difficile d’évaluer les conséquences humaines et économiques de la pollution de l’air, de l’eau et des sols, de l’érosion et de la désertification, des pluies acides, de la gestion des déchets, mais les chiffres officiels font état d’un coût annuel de 5,8 % à 8 % du PIB national.

Les autorités chinoises ont tardivement pris acte de la gravité de la crise, dont cet ouvrage dresse le bilan. Il a fallu les épisodes d’« airpocalypse » à Pékin de l’hiver 2013 pour qu’elles se décident à renforcer et à faire appliquer une législation environnementale ambitieuse, mise en place au début des années 2000 mais largement ignorée par les industriels.

Quant aux effets de ce changement de politiques publiques, ils ne se feront sentir qu’à long terme, car les principales causes structurelles de la dégradation de l’environnement en Chine – la démographie, l’urbanisation, la dépendance à l’égard des énergies fossiles – n’évolueront pas favorablement avant des décennies.

Une situation précaire qui engage l’avenir de la Terre à double titre : non seulement parce que la Chine est le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre et consomme à elle seule plus de charbon que tous les autres pays réunis. Mais aussi parce qu’elle va devenir le plus grand laboratoire et investisseur mondial dans les énergies vertes.

U9782724619508

A propos de l’auteur

Jean-François Huchet est professeur des universités à l’INALCO, où il enseigne l’économie chinoise et asiatique. Ses recherches portent notamment sur le rôle de l’État dans le développement industriel de la Chine.

 

Rendez-vous :
Samedi 7 janvier 2016 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec le photojournaliste Patrick Zachmann

ATTENTION : RENCONTRE ANNULEE

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie le photojournaliste Patrick Zachmann qui viendra nous présenter son livre So long China, paru le 24 mars 2016 aux éditions Xavier Barral.

zachmann bis

Présentation du livre

Cet ouvrage présente le regard porté par Patrick Zachmann sur ce pays depuis les années quatre-vingt à travers une dizaine de séries qui auscultent non l’actualité (Zachmann revendique le temps long) mais dont le fil rouge est la question de l’identité. Question qui traverse l’ensemble du travail de Patrick Zachmann et qui, en Chine, devient pour les nouvelles générations en perte de repères, un enjeu essentiel.

Après avoir découvert la Chine en 1982, à travers le prisme du cinéma chinois sur lequel il réalisait un reportage, Patrick Zachmann a entrepris, pendant huit ans, un travail personnel sur les Chinois dans le monde qui a aboutit à la publication de l’ouvrage W. ou l’oeil d’un Long-nez, en 1995 aux Editions Marval. En 2001, le photographe ressent le désir de s’immerger à nouveau dans ce pays en pleine mutation.

La Chine nouvelle a déjà été beaucoup photographiée, mais très vite il acquière la certitude que la compréhension de la Chine contemporaine ne peut se limiter à une photographie du présent et que sa connaissance du pays lui permettrait d’ouvrir de nouvelles perspectives. La première partie du livre, en noir et blanc, est à la fois documentaire – cette réalité a disparu – et romanesque car elle emprunte à l’imaginaire cinématographique et aux fantasmes de  » long-nez  » (d’Occidental) de Patrick Zachmann.

 » Elle est en noir et blanc parce que j’essayais de retrouver – consciemment ou inconsciemment – les images du cinéma shanghaï en des années trente qui m’avaient marquées.  » Images du sud de la Chine, de Hong Kong et de Taïwan qui, si elle ne fait pas partie de la Chine politiquement, entretient un lien très fort et incontournable avec elle. Mais aussi images de Tian’ Anmen lors des événements de mai-juin 1989, et du terrible tremblement de terre qui endeuilla la province du Sichuan en 2008, trois mois après le séisme, une fois les projecteurs des médias braqués ailleurs.

A partir de 2001, la Chine de Patrick Zachmann est en couleur. Comme une transition, la série  » Nuit de Chine  » montre un pays qui est passé du costume Mao, uniforme et triste, aux couleurs vives, extravagantes et audacieuses. Le photographe choisit dès lors de montrer faux-semblants et envers du décor, il veut être le témoin de la complexité des formes qui bouleverse les identités individuelles et collectives de la Chine aujourd’hui.

Mais entre les images de façade qui caractérisent le pays – décors urbains, pouvoir des apparences, univers artificiel de la nuit – se glissent des existences dures et incertaines, comme celles de ces mingong, paysans et paysannes pauvres venus fuir la misère et chercher du travail dans les grandes villes. Véritables esclaves modernes qui construisent la Chine de demain, ils ne rentrent au village, qu’une fois par an, durant le nouvel an chinois, pour une dizaine de jours seulement.

Avec la série  » Retour à Wenzhou  » Zachmann montre les mutations profondes de l’espace urbain. Le mouvement d’immigration s’est presque inversé. Les candidats a l’exil se font plus rares et de nombreux Chinois reviennent vers la  » Mère Patrie « , les chances de s’enrichir sont plus grandes aujourd’hui à Wenzhou que dans un atelier clandestin en France. Quant aux dernières images du livre, composées de portraits transgénerationnels, elles rendent visible le choc culturel à l’intérieur des familles dans un pays où l’histoire s’est accélérée à une vitesse vertigineuse.

9782365110938FS

Coup de coeur du librairie :

Ce très bel ouvrage vous permettra de (re-)découvrir la Chine d’une façon originale.
Patrick Zachmann a fourni ici un travail de longue haleine, ses premières photos remontant au début des années 80. Les séries de clichés sont entrecoupées de notes où l’auteur nous donne des informations sur le lieu des prises, l’époque, etc. sous forme de carnet de voyage.  Il retrace les grands moments marquants de l’Histoire du pays et nous montre également les mutations que la Chine a connues ces 30 dernières années et les différences de développement selon les régions.
Les premiers clichés sont en noir et blanc, puis peu à peu apparaissent les photos couleurs.
Patrick Zachmann a réussi à capter des expressions de joie comme de peine, des images de prospérité comme de désolation. Dans une dernière partie, ce sont des clichés de jeunes avec leurs grand-parents, preuves flagrantes des changements opérés et des différences générationnelles.

 

Rendez-vous :
Samedi 17 décembre 2016 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site