Archives pour la catégorie Beaux-arts

Rencontre-dédicace avec le conservateur et spécialiste des monnaies orientales François Thierry

thierry-francoisNous avons le plaisir de recevoir à nouveau dans notre librairie François Thierry qui viendra nous présenter son livre Les monnaies de la Chine ancienne, à paraître le 13 mai 2017 aux éditions Les Belles Lettres.

Présentation du livre

Véritable somme, fruit de plusieurs décennies de recherche, ce livre est à ce jour la synthèse la plus complète sur les monnaies de la Chine ancienne, des origines à la fin de l’Empire (1911). Mobilisant une grande variété de sources, il conduit le lecteur au travers d’une aventure monétaire multiséculaire et, ce faisant, trace une passionnante histoire générale de la Chine.

Alors que le monde occidental fonctionnait sur le modèle de la valeur intrinsèque de la monnaie (liée à la valeur de la matière dont elle est constituée), le monde chinois a « inventé » la monnaie fiduciaire : celle dont la valeur repose sur la loi. Dès le xe siècle av. J.-C., les Chinois ont mis au point un système où un objet spécifique est à la fois unité de compte, mesure de la valeur des biens et moyen de paiement et d’échange. Un système avec pour seul signe monétaire une pièce de bronze.

À l’aide des textes historiques (annales dynastiques, mémoires au trône, rapports de fonctionnaires) et des découvertes archéologiques les plus récentes, est mise en lumière la différence majeure entre l’image donnée par l’historiographie officielle et la réalité de la circulation monétaire. L’hétérogénéité des espèces en circulation et les pratiques financières montrent tout l’écart qu’il y a entre la monnaie à valeur intrinsèque et la monnaie fiduciaire, cette « remarquable anomalie » aux yeux des Occidentaux.

Ce livre est enrichi d’une iconographie exceptionnelle de plus de 370 illustrations, pour la plupart inédites, de 20 cartes et tableaux et d’une bibliographie exhaustive.

A propos de l’auteur

François Thierry est agrégé de l’Université et conservateur général, chargé des monnaies orientales au Département des Monnaies et Médailles de la BNF. Il est aussi auteur de La ruine du Qin (Vuibert, 2013) et Le trésor de Huê (Nouveau monde, 2014)

4552BIS

Rendez-vous :

Samedi 20 mai 2017 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre 
Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec la sinologue Christine Kontler pour son ouvrage « L’art chinois, une histoire culturelle »

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie Christine Kontler, spécialiste de l’art et de la spiritualité chinoise, qui viendra nous présenter son livre L’art chinois : Une histoire culturelle, paru le 10 novembre 2016 au CNRS éditions.

Présentation du livre

Retracer à grands traits l’histoire culturelle de la Chine pour donner à voir et à lire les principales réalisations de ses arts dans leurs dimensions rituelles, spirituelles et religieuses, telle est l’ambition de ce livre. Christine Kontler restitue ici toute la richesse d’une civilisation qui s’est développée pendant quatre, voire cinq millénaires sur un territoire à l’échelle d’un continent. En un ouvrage original, l’auteur profite de la distance qui s’impose à l’observateur né hors de la culture chinoise et l’utilise.

Faisant oeuvre de synthèse, elle saisit à la fois le singulier et le tout. Sans jamais en gommer l’immense diversité, ni en réduire la complexité, elle nous fait découvrir l’essence du monde chinois. Nous suivons ainsi pas à pas toutes les évolutions dynastiques qui dessinent les grandes lignes des transformations politiques et spirituelles, mais aussi des changements sociaux et économiques. Nous découvrons, grâce aux plans et aux documents commentés, les nombreux échanges intérieurs et ceux du monde chinois avec l’Asie des steppes, l’Asie centrale, l’Inde, l’Iran, le monde arabo-islamique, l’Asie orientale et méridionale, mais aussi avec le Tibet et l’Europe. Les allers-retours éclairants entre l’écrit et l’image font émerger les traits les plus pertinents de l’art de Chine. Son évolution, des temps néolithiques jusqu’au XVIIIe siècle, se lit avec évidence, simplicité et beauté. Un grand tableau d’ensemble en six grandes périodes de la variété des productions chinoises. Un essai magistral servi par une iconographie, monumentale.

art

A propos de l’auteur 

Sinologue et docteur d’Etat en sciences des religions, Christine Kontler est membre de la Société asiatique et du centre de recherche sur l’Extrême-Orient de Paris Sorbonne (CREOPS).
Familière de la Chine, où elle se rend chaque année, elle apporte son concours aux activités culturelles de l’Association française des amis de l’Orient (AFAO) en relation avec le musée Guimet à Paris.

 

Rendez-vous :
Vendredi 13 janvier 2017 à 18h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Rencontre-dédicace avec Danielle Elisseeff autour de la parution de l’ouvrage « Esthétique du quotidien en Chine »

ElisseeffNous avons le plaisir de recevoir Danielle Elisseeff pour une rencontre dans notre librairie consacrée à la présentation du livre publié sous sa direction Esthétiques du quotidien en Chine, paru en avril 2016 aux éditions du Regard & Institut français de la mode.

Présentation du livre :

Nées à l’ombre des expressions voyantes d’un art officiel, de nouvelles manières d’être et de vivre, d’habiter ou de jouir composent aujourd’hui en Chine une esthétique du quotidien originale. C’est d’elle dont se saisissent dans cet ouvrage, écrivains et spécialistes de la culture chinoise, la pistant dans l’art culinaire, les soins du corps, l’architecture, la beauté, la mode, sans oublier les dernières variantes du luxe.

Des différentes contributions, inédites et diverses dans leur esprit comme dans leur approche, ressortent au fil des pages tant la complexité historique, sociale, religieuse, éthique, artistique et économique que le renouvellement profond des arts de vivre et des goûts en Chine à l’âge du nouveau capitalisme d’Etat.

Sommaire :
1. L’espace
*de la qualité des relations dans l’architecture chinoise (Françoise Ged)
*les mémoires d’un appartement de Shanghai (Marylise Hébrard)

2. Corps et beauté
*«beau», «belle », «beauté » : qu’entendez-vous par là ? (Danielle Elisseeff)
*Economie du luxe (Jacqueline Tsai)
*la fabrique d’un parfum (Jean-Claude Ellena)
*entre Occident et orient : la nouvelle culture de la mode en chine (Ou Na)

3. Nourrir la vie
*l’harmonieuse beauté de la santé (Élisabeth Rochat de la Vallée)
*cuisine et gastronomies chinoises (Gilles Fumey)

4. Valeurs et croyances
*richesse, ostentation et religion (Pascal Morand)
*l’esthétique chinoise des défunts (Cyrille J.-D. Javary)

Esthétiques du quotidien en Chine

Rendez-vous :
Samedi 2 juillet 2016 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

Rencontre avec Gao Xingjian, auteur de « De la création »

Gao Xingjian, Premio Nobel per la letteratura, nel 2000.

Nous avons le plaisir d’accueillir le peintre et écrivain Gao Xingjian, Prix Nobel de Littérature en 2000, pour la présentation du recueil De la création, paru aux éditions du Seuil en octobre 2013.

Lors de cette rencontre, l’auteur sera accompagné des deux spécialistes de la littérature chinoise contemporaine Zhang Yinde et Noël Dutrait.

Résumé de l’ouvrage :

couverturePlasticien accompli, écrivain reconnu, Gao Xingjian construit depuis de longues années une oeuvre personnelle, très originale et profonde. S’’il se sent avant tout artiste, créateur, résolument tourné vers la pratique, il n’’en a pas moins développé, au fil du temps et des textes, une réflexion théorique singulière, à rebours des modes et des canons de l’’art contemporain. Dans le recueil De la création, Gao Xingjian a personnellement choisi les textes qu’’il désirait voir traduits en français.

Il s’y exprime sur le rôle de l’’écrivain et ses conceptions artistiques, que ce soit en peinture, au cinéma, ou au théâtre et sur l’’attitude de l’’artiste par rapport à la société, qu’’elle soit dominée par un régime totalitaire ou libéral. Ces textes dénoncent le « politiquement correct » et montrent l’’originalité de l’’auteur qui persévère dans sa voie d’’homme seul, indépendant, dont la raison d’’être est avant tout la recherche du beau dans tous les domaines.

Rendez-vous
Mardi 8 septembre 2015 à 18h
Entrée libre
Inscription sur notre site

Rencontre avec Christophe Falin, auteur de « Shanghai/Hong Kong : Villes de cinéma »

auteurChristophe Falin, spécialiste du cinéma chinois et enseignant à l’université Paris 8 viendra nous présenter son nouvel ouvrage Shanghai/Hong Kong : Villes de cinéma paru chez Armand Colin sur la place des villes de Shanghai et Hong Kong dans l’histoire du cinéma chinois mais aussi occidental.

Résumé
a-couvVilles-cinéma, ciné-cités, Shanghai et Hong Kong cristallisent réalités et fantasmes des cinéastes et des spectateurs. Emblèmes de la modernité urbaine chinoise, du colonialisme et des excès du capitalisme, repères de criminels, coeur du trafic d’opium, du jeu et de la prostitution, depuis les années 1930 jusqu’à aujourd’hui, elles n’ont cessé de fasciner les artistes et les intellectuels, chinois et occidentaux.
Successivement centres de l’industrie du cinéma chinois, ces villes, leur identité, leur histoire, sont aussi devenues source de création cinématographique et objets filmiques à part entière. Cet ouvrage, s’appuyant sur un large corpus de films, fait découvrir Shanghai et Hong Kong, mais aussi la société et le cinéma chinois à travers les multiples rapports qui unissent les deux villes et les œuvres qu’elles ont inspirées.
Il restitue l’extrême richesse d’un cinéma en constante évolution, reflet passionnant des traditions et des mutations culturelles et politiques de la Chine.

Rendez-vous
Vendredi 7 novembre 2014 à 18h
Entrée libre – Inscription sur notre site

« Les Routes bleues », de Etienne Blondeau

coup-de-coeurAsie, Europe, Proche-Orient : l’histoire fascinante d’une couleur.

Lapis-lazuli, indigo, cobalt… d’où viennent ces bleus extraordinaires et quelle est leur histoire ?
Publié à l’occasion de l’exposition « Les routes bleues » au Musée national Adrien Dubouché, ce livre retrace l’histoire et les échanges entre l’Asie orientale, le Proche-Orient et l’Europe de la couleur bleue ou plutôt, des couleurs bleues.

Comment le bleu est-il devenu en Europe une couleur prisée, au point qu’on en fasse la couleur des rois et qu’on en drape les représentations de la vierge Marie ? Comment le lapis-lazuli, l’indigo, le turquoise, le coblat sont-ils extraits et travaillés, comment les utilise-t-on en Iran, en Égypte, en Chine, au Japon ? Quelle est la valeur symbolique prêtée au bleu dans chaque civilisation ? Voilà un échantillon des questions auxquelles ce livre passionnant répond. On découvre à travers les pages que la couleur bleu a acquis dans chaque civilisation une place importante et qu’elle fait partie intégrante des porcelaines de Chine, des estampes du Japon, des fresques iraniennes, des tissus des minorités chinoises… Voyageant grâce aux routes de la soie et aux liaisons maritimes, porcelaines, tissus, bijoux et autres objets décoratifs ont transporté la couleur bleue à travers l’Europe et l’Asie.

Composé de courts articles, ce livre est tout simplement captivant pour tous les esprits curieux d’en apprendre plus sur l’histoire de l’art et des relations commerciales entre l’Europe et l’Asie. Des porcelaines chinoises aux miniatures persanes, de l’art religieux indien aux épingles à cheveux que les femmes chinoises mettaient dans leurs cheveux, ce livre vous invite à de multiples plongées dans des civilisations qui ont influencé et marquent encore, par leurs arts et leurs productions, les lecteurs occidentaux que nous sommes.

A lire également : un livre passionnant sur les échanges commerciaux et les hasards de l’histoire qui ont permis la circulation des objets à travers le monde au XVIIe siècle : Le Chapeau de Vermeer de Timothy Brook.

Commander sur notre site

Promenade au jardin des poiriers

Nous attendions sa parution avec impatience : ça y est ! Le livre de Jacques Pimpaneau sur l’Opéra classique chinois est enfin disponible aux Belles Lettres.

Voilà un ouvrage qui comble un vide dans le paysage éditorial français sur le théâtre classique chinois. Chine : l’opéra classique, Promenade au jardin des poiriers présente l’opéra chinois et son histoire, ses techniques, les caractéristiques des différents opéras locaux… mais Jacques Pimpaneau nous offre également une belle présentation du théâtre classique chinois, son histoire et ses évolutions. Bref, il s’agit d’un ouvrage très complet dont vous pourrez découvrir le sommaire sur la page de notre site.

Et qui de mieux placé pour vous présenter ce livre que Jacques Pimpaneau lui-même ?

Nous avons le plaisir de vous inviter à une rencontre avec Jacques Pimpaneau le vendredi 28 février à 18h au Phénix pour une présentation et une dédicace de Chine : l’opéra classique. Nous vous invitons à vous inscrire sur la page de l’événement sur notre site internet, cela nous permet d’évaluer le nombre de présents ! 

 

Il y a un siècle la Chine de Pierre de la Robertie

Cet ouvrage illustré de 167 pages présente la vie quotidienne des Chinois, à la ville comme à la campagne, de 1880  à 1920. De la fin de l’Empire à l’avènement de la République, cette période de l’histoire chinoise présente une richesse qu’illustre à merveille l’iconographie de Christian Le Corre.

Photographies, dessins, illustrations, reproductions, etc. permettent de jeter un regard unique sur la Chine du tournant du XXe siècle.

L’ouvrage est organisé en chapitres thématiques :

  • La situation politique de 1880 à 1920
  • Espace et populations
  • Famille et société

Publié aux éditions Ouest-France, ce livre est au prix de 12.17 euros (au lieu de 25euros)

Suivre ce lien pour commander.