Archives pour la catégorie Photographie

Rencontre-dédicace avec le photojournaliste Patrick Zachmann

ATTENTION : RENCONTRE ANNULEE

Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie le photojournaliste Patrick Zachmann qui viendra nous présenter son livre So long China, paru le 24 mars 2016 aux éditions Xavier Barral.

zachmann bis

Présentation du livre

Cet ouvrage présente le regard porté par Patrick Zachmann sur ce pays depuis les années quatre-vingt à travers une dizaine de séries qui auscultent non l’actualité (Zachmann revendique le temps long) mais dont le fil rouge est la question de l’identité. Question qui traverse l’ensemble du travail de Patrick Zachmann et qui, en Chine, devient pour les nouvelles générations en perte de repères, un enjeu essentiel.

Après avoir découvert la Chine en 1982, à travers le prisme du cinéma chinois sur lequel il réalisait un reportage, Patrick Zachmann a entrepris, pendant huit ans, un travail personnel sur les Chinois dans le monde qui a aboutit à la publication de l’ouvrage W. ou l’oeil d’un Long-nez, en 1995 aux Editions Marval. En 2001, le photographe ressent le désir de s’immerger à nouveau dans ce pays en pleine mutation.

La Chine nouvelle a déjà été beaucoup photographiée, mais très vite il acquière la certitude que la compréhension de la Chine contemporaine ne peut se limiter à une photographie du présent et que sa connaissance du pays lui permettrait d’ouvrir de nouvelles perspectives. La première partie du livre, en noir et blanc, est à la fois documentaire – cette réalité a disparu – et romanesque car elle emprunte à l’imaginaire cinématographique et aux fantasmes de  » long-nez  » (d’Occidental) de Patrick Zachmann.

 » Elle est en noir et blanc parce que j’essayais de retrouver – consciemment ou inconsciemment – les images du cinéma shanghaï en des années trente qui m’avaient marquées.  » Images du sud de la Chine, de Hong Kong et de Taïwan qui, si elle ne fait pas partie de la Chine politiquement, entretient un lien très fort et incontournable avec elle. Mais aussi images de Tian’ Anmen lors des événements de mai-juin 1989, et du terrible tremblement de terre qui endeuilla la province du Sichuan en 2008, trois mois après le séisme, une fois les projecteurs des médias braqués ailleurs.

A partir de 2001, la Chine de Patrick Zachmann est en couleur. Comme une transition, la série  » Nuit de Chine  » montre un pays qui est passé du costume Mao, uniforme et triste, aux couleurs vives, extravagantes et audacieuses. Le photographe choisit dès lors de montrer faux-semblants et envers du décor, il veut être le témoin de la complexité des formes qui bouleverse les identités individuelles et collectives de la Chine aujourd’hui.

Mais entre les images de façade qui caractérisent le pays – décors urbains, pouvoir des apparences, univers artificiel de la nuit – se glissent des existences dures et incertaines, comme celles de ces mingong, paysans et paysannes pauvres venus fuir la misère et chercher du travail dans les grandes villes. Véritables esclaves modernes qui construisent la Chine de demain, ils ne rentrent au village, qu’une fois par an, durant le nouvel an chinois, pour une dizaine de jours seulement.

Avec la série  » Retour à Wenzhou  » Zachmann montre les mutations profondes de l’espace urbain. Le mouvement d’immigration s’est presque inversé. Les candidats a l’exil se font plus rares et de nombreux Chinois reviennent vers la  » Mère Patrie « , les chances de s’enrichir sont plus grandes aujourd’hui à Wenzhou que dans un atelier clandestin en France. Quant aux dernières images du livre, composées de portraits transgénerationnels, elles rendent visible le choc culturel à l’intérieur des familles dans un pays où l’histoire s’est accélérée à une vitesse vertigineuse.

9782365110938FS

Coup de coeur du librairie :

Ce très bel ouvrage vous permettra de (re-)découvrir la Chine d’une façon originale.
Patrick Zachmann a fourni ici un travail de longue haleine, ses premières photos remontant au début des années 80. Les séries de clichés sont entrecoupées de notes où l’auteur nous donne des informations sur le lieu des prises, l’époque, etc. sous forme de carnet de voyage.  Il retrace les grands moments marquants de l’Histoire du pays et nous montre également les mutations que la Chine a connues ces 30 dernières années et les différences de développement selon les régions.
Les premiers clichés sont en noir et blanc, puis peu à peu apparaissent les photos couleurs.
Patrick Zachmann a réussi à capter des expressions de joie comme de peine, des images de prospérité comme de désolation. Dans une dernière partie, ce sont des clichés de jeunes avec leurs grand-parents, preuves flagrantes des changements opérés et des différences générationnelles.

 

Rendez-vous :
Samedi 17 décembre 2016 à 17h
Au 1er étage de notre librairie
Entrée libre Inscription sur notre site

« So Long China » : instantanés de Chine

Ce très bel ouvrage permet de (re-)découvrir la Chine d’une façon originale.

So Long China, Patrick Zachmann

So Long China, Patrick Zachmann

Dans So Long China, Patrick Zachmann a fourni un travail de longue haleine, ses premières photos remontant au début des années 80. Les séries de clichés sont entrecoupées de notes où l’auteur nous donne des informations sur le lieu des prises, l’époque, etc. sous forme de carnet de voyage. Il retrace les grands moments marquants de l’histoire du pays et nous montre également les mutations que la Chine a connues ces 30 dernières années et les différences de développement selon les régions.
Les premiers clichés sont en noir et blanc, puis peu à peu apparaissent les photos couleurs.
Patrick Zachmann a réussi à capter des expressions de joie comme de peine, des images de prospérité comme de désolation. Dans une dernière partie, ce sont des clichés de jeunes avec leurs grand-parents, preuves flagrantes des changements opérés et des différences générationnelles.

Résumé

Cela fait plus de trente ans que Patrick Zachmann parcourt la Chine découverte en 1982 à travers le prisme du cinéma. Des triades de Hong Kong dans les années 80 à la transformation de la ville de Pékin en passant par Tian’anmen, le tremblement de terre du Sichuan et l’exposition universelle de Shanghai, cet ouvrage rassemble près de 350 photographies N&B et couleur, mêlant la petite et la grande histoire dans un pays en pleine mutation. Le fil rouge de ce travail au long cours est la question de l’identité qui devient pour les nouvelles générations, en perte de repères, un enjeu essentiel.
Dans un format intimiste, cet ouvrage rappelle le carnet de voyage ponctué d’extraits du journal de bord tenu par Patrick Zachmann lors de ses voyages, qui apportent un éclairage supplémentaire à ces images, mais aussi sur le travail de photographe dans une société où règnent la censure et la manipulation du régime.

Commander

Rencontre-dédicace avec Catherine Despeux et Elisabeth Souliac

despeuxVenez rencontrer la sinologue Catherine Despeux et la photographe Elisabeth Souliac pour la présentation de leur album Liukeng : Mille ans d’histoire en Chine paru en janvier aux éditions Le Retour aux Sources.

Dans ce magnifique ouvrage de photographies en noir et blanc, les auteurs nous présentent Liukeng, un petit village de la province du Jiangxi, “lové au cœur de la Rivière Noire (Wujiang) qui serpente dans les terres au sud du Fleuve Bleu. La région, verdoyante et montagneuse, est parsemée de cours d’eau et de lacs, une richesse naturelle qui a fortement contribué à sa prospérité.“ Loin des circuits touristiques, « ce village irrigué par les veines telluriques des dragons terrestres et protégé tout autour par des collines très boisées, est, telle la grotte à la source des pêchers, un paradis terrestre. »

liukeng

La photographe Elisabeth Souliac a été séduite par le village de Liukeng et a fait un très beau travail en noir et blanc argentique. La sinologue Catherine Despeux quant à elle, retrace l’histoire du village et de ses habitants, décrit l’architecture, les traditions et les changements inexorables auxquels ce lieu est confronté.

De cette collaboration résulte un ouvrage riche et pertinent, un véritable portrait du village et de ses habitants.

 

 Rendez-vous
Vendredi 22 janvier 2016 à 18h
Entrée libre – Inscription sur notre site

« Neko Land : Une vie de chat au Japon »

couvLe Japon vu par les chats

Voici un très bel ouvrage présentant des photographies de chats dans les rues et intérieurs japonais, dans un format horizontal 19×24 cm avec une couverture cartonnée.

Ces photographies à la composition originale nous plongent dans la vie quotidienne des Japonais, avec un point de vue original. Les chats, qui prennent ici la place des humains, ajoutent une touche de grâce et de poésie aux lieux de vie « capturés » par le photographe Alexandre Bonnefoy.

extrait-livre-neko-chats1 extrait-livre-neko-chats2
Le livre est aussi parsemé d’illustrations de chats, réalisées par Delphine Vautrey, qui rajoutent une touche d’humour et de légèreté.

Ce livre est dans notre sélection Le Japon vu autrement

Commander sur notre site

Samedi 13 avril 2013 : Vernissage de l’exposition de Bruno Meyerfeld

Bruno Meyerfeld a choisi le Phénix pour exposer ses photographies de Chine, vous pourrez les découvrir au rez-de-chaussée et à l’étage de la librairie à partir du 13 avril. Nous vous invitons à rencontrer l’artiste et à échanger avec lui lors du vernissage qui aura lieu à la librairie le samedi 13 avril à 18h.

« La Chine, on n’en revient  jamais vraiment. Même lorsqu’on y a passé seulement un an, entre 2011 et 2012, à étudier le mandarin à Shanghai, à travailler comme journaliste Pékin, et à voyager, beaucoup. Maintenant étudiant en journalisme à Paris, je souhaitais partager mes clichés, pris là-bas. Ce sont les petits détails d’un pays bouleversant, drôle, inquiet et courageux, et où les paradoxes courent les rues plus vite que le taux de croissance. Un pays qui, jour après jour, prend de plus en plus de place dans nos vies. Et qu’il est important connaître, de comprendre, et aussi, peut-être, d’aimer »

Bruno Meyerfeld

Librairie le Phénix
72 boulevard de Sébastopol
75003 Paris

Métro : Réaumur-Sébastopol

Il y a un siècle la Chine de Pierre de la Robertie

Cet ouvrage illustré de 167 pages présente la vie quotidienne des Chinois, à la ville comme à la campagne, de 1880  à 1920. De la fin de l’Empire à l’avènement de la République, cette période de l’histoire chinoise présente une richesse qu’illustre à merveille l’iconographie de Christian Le Corre.

Photographies, dessins, illustrations, reproductions, etc. permettent de jeter un regard unique sur la Chine du tournant du XXe siècle.

L’ouvrage est organisé en chapitres thématiques :

  • La situation politique de 1880 à 1920
  • Espace et populations
  • Famille et société

Publié aux éditions Ouest-France, ce livre est au prix de 12.17 euros (au lieu de 25euros)

Suivre ce lien pour commander.

Samedi 15 décembre 2013 : L’artiste Claire Xuan au Phénix

Claire XuanL’artiste Claire Xuan nous fait l’honneur d’être présente à la librairie le samedi 15 décembre de 14h à 19h. Vous pourrez la rencontrer et découvrir ses œuvres qui seront mises en vente à l’étage de la librairie.

Les oeuvres de Claire Xuan ont fait l’objet de nombreuses expositions internationales et nous sommes heureux de vous offrir la possibilité de dialoguer directement avec l’artiste. Seront présentés au public et disponibles à la vente, les livres-objet relatifs à l’Asie.

Ces carnets, signés et limités à 999 exemplaires, de facture inédite à ce jour, se composent d’une série de photographies originales en couleur éditées sur des papiers de création composés uniquement de fibres naturelles. Les planches sont assemblées dans un coffret entièrement façonné à la main. Ces ouvrages sont des “livres-objet” qui opèrent entre le livre de bibliophilie et le coffret de gravures anciennes dont le rendu visuel oscille entre peinture, gravure et photographie. (extrait de http://www.elements-dedition.com)

Assurant elle-même la création et la fabrication de ces portfolios, Claire Xuan s’est beaucoup inspirée des 5 éléments fondamentaux de l’Asie et en capture l’essence à travers ses photographies.

Ainsi, dans le coffret ‘Japon’, :

La Terre, matérialisée par la pierre sculptée, côtoie celle des monts du nord de l’archipel ; le Bois, que symbolisent les subtils verts des forêts de l’île devient rougeoyant et lumineux à l’automne ; les eaux du plus profond lac du pays et les fameuses carpes « koi » des temples illustrent l’ Eau. (extrait de http://www.elements-dedition.com)

Claire Xuan présentera également son dernier opus et le premier d’une série consacrée au thé : le portfolio Thés et temples de Corée qui est également présenté au musée Guimet dans le cadre de l’exposition « Le thé à Guimet, histoire d’une boisson millénaire« .

Nous vous invitons à visiter son site : http://www.elements-dedition.com pour en apprendre plus sur Claire Xuan, ses port-folios, les papiers et techniques utilisés et les différents coffrets disponibles.