Archives de l’auteur : Laure

Chats et chatons …

Chats et Chatons

Les chats et chatons de l’artiste chinoise Deanna Gao sont disponibles en cartes postales à la librairie Le Phénix, au 1er étage !!

Née d’un père chinois et d’une mère anglaise, Deanna Gao excelle dans les portraits de chats. Ses pinceaux les rendent vivants, expressifs et et tellement adorables. Artiste sincère, pleine d’humour et de joie de vivre, elle possède une grande technique dans la maîtrise du pinceau, une incroyable précision dans le toucher quand on sait que l’art de la peinture chinoise ne permet aucune rectification.

L’artiste : Deanna Gao a réalisé une trentaine d’expositions individuelles à Paris, à Shanghai, à Rotterdam,à Monaco, et d’autres villes en France, dans les musées, galeries, et autres lieux prestigieux. Elle a été invitée à participer à des expositions au Grand Palais, à l’Espace d’Auteuil : « Salon Biennale de la Société Nationale des Beaux-Arts », « Salon du Dessin et de la Peinture à l’Eau ». En 2005, elle a également exposé à Shanghai, au musée de Madame Sun Yat-sen, et en 2006, à Monaco, en hommage à la Princesse Grace de Monaco. Présidente – Fondatrice de l’Association Culturelle Franco-Chinoise, elle a reçu la Grande Médaille de Vermeil de la Ville de Paris. Nommée Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques en juin 2001,elle a aussi fondé le Festival du Cinéma Chinois de Paris en 2004.

Exposition « La Poésie de la nature révélée par l’encre de Chine » de Mao Eifen

Calligraphies et peintures chinoises sur rouleaux.

librairie le phenixDSCN0665

Madame Mao Eifen a choisi la librairie Le Phénix pour exposer ses peintures et calligraphies.

Venez les découvrir, dès à présent et tout au long de l’été, à la librairie Le Phénix.

exposition calligraphie mao eifeng

Oiseaux et prunier – 250€

expo calligraphie 1

Portrait et feuilles de bananier – 600€

 

 

Les œuvres de calligraphie de Madame MAO Eifen ont été admises à la « Grande exposition internationale de calligraphie et de peinture de l’année du dragon 2012″ qui a eu lieu a Jakarta (Indonésie) en février 2012 et à Canton (Chine) en mars 2012.

 

22 juin 2013 : Journée mondiale des Schtroumpfs

A l’occasion de la journée mondiale des Schtroumpfs, la librairie Le Phénix vous invite à venir découvrir ou redécouvrir la collection des Schtroumfs en chinois 蓝精灵! Plusieurs éditions sont disponibles à la librairie. Bonne Schtroumpf!!

Lors de la journée mondiale des Schtroumfs, 33 pays du monde entier enverront leur « Ambassa-Schtroumpf » en Belgique, lieu de leur naissance !! Ils seront consacrés ambassadeurs de leur pays par Véronique Culliford (la fille de Pierre Culliford dit Peyo), lors d’un évènement festif dans le centre de Bruxelles. La fête se poursuivra ensuite dans notre capitale, lieu de tournage du nouveau film  ‘Les Schtroumpfs 2’ !

 

Le Petit Prince fête ses 70 ans !

Le 6 avril 1943, paraissait aux États-Unis, Le Petit Prince.  Le livre d’Antoine de Saint-Exupéry ne sera publié en France qu’après la Libération – en 1946 – par les éditions Gallimard.

La librairie Le Phénix célèbre cette année le 70ème anniversaire du Petit Prince,  en collaboration avec La Succession Antoine de Saint-Exupéry – d’Agay / créer des liens.

Un concours international à été organisé par le projet créer des liens. Ce concours s’adresse aux jeunes de tous les pays, aux élevés, à des groupes, aux enseignants, ou à des associations qui s’occupent de la jeunesse. Trois classes d’âges sont proposées : les 5-9, les 10-13 et les 14-17. Pour en savoir plus, et participer : en français,  en chinois, en japonais, en coréen.

A lire (articles rédigés par nos librairies) :

Préface du traducteur chinois Liu Mingjiu 柳鸣九

Le Petit Prince sous l’année du Serpent

Différentes versions du Petit Prince en chinois

Venez découvrir, ou retrouvez plusieurs éditions du Petit Prince, en chinois simplifié et traditionnel, en Hakka (dialecte chinois), japonais, coréen, dont certaines en éditions bilingues, à la librairie Le Phénix.

 

 

« L’échappée belle » Exposition de Kwon In-Kyoung


echapéebelle
Dans le cadre de la série « regard sur les artistes coréen prometteurs »,le centre culturel coréen vous invite à venir découvrir du 27 mars au 24 avril 2013, l’exposition  » L’échappée belle » de Kwon In-Kyoung.

Le vernissage aura lieu le vendredi 29 mars à partir de 18 heures.

Née en 1979, Kwon In-Kyoung vit et travaille à Séoul. Elle a étudié la peinture orientale à l’Université Hongik et obtenu son doctorat en 2012. Elle a participé à de nombreuses expositions collectives depuis 2003. Il s’agit là de sa 6e exposition personnelle.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site du centre culturel coréen.

Rencontre avec François Thierry, auteur de « La ruine du Qin : Ascension, triomphe et mort du premier empereur de Chine »

auteurFrançois Thierry sera présent à la librairie le Phénix le vendredi 15 mars pour présenter son ouvrage La ruine du Qin : Ascension, triomphe et mort du premier empereur de Chine, paru en janvier 2013.

Il offre une biographie du premier empereur de Chine Qin Shihuangdi qui s’affranchit des histoires idéalisées. Il explore l’ascension, le triomphe et la mort de cet homme superstitieux et paranoïaque qui réussit pourtant à unifier l’Empire chinois…

Résumé
Une légende noire entoure Qin Shihuangdi, le premier empereur de Chine. Prince médiocre, arrivé sur le trône du Qin presque par hasard à la fin du IIIe siècle av. n. è. il conquit pourtant tous les royaumes voisins et unifia l’empire chinois. Il fonda en 221 av. n. è. la dynastie Qin, qui mit fin à des siècles de féodalité, et instaura un État centralisé fort… qui s’écroula trois ans à peine après sa mort. Empereur paranoïaque, superstitieux, sans envergure ni vision, il fut pourtant un bâtisseur hors du commun, dont la fameuse armée de terre cuite enterrée, mais aussi la Grande Muraille, constituent les témoignages les plus éloquents.
Immense homme d’État ? Dictateur sanguinaire avant la lettre ? Qui est donc cet homme aux multiples facettes et à l’héritage si contrasté ? Si l’historiographie a caricaturé Qin Shihuangdi, dont l’itinéraire fascinait Mao Zedong, François Thierry rétablit enfin son véritable visage et nous donne de pénétrer dans l’intimité de cet homme d’État au destin si exceptionnel. Complots, règlements de comptes sanglants, ministres véreux… Tels sont les ingrédients de cette passionnante incursion dans l’Empire du Milieu.

Rendez-vous
Vendredi 15 mars 2013 à 18h
Entrée libre et gratuite – Plus d’informations sur notre site

Du 28 février au 30 mars : Rencontre photographique franco-chinoise Echos de Chine

Regards croisés sur la Chine contemporaine

L’idée de cette exposition est de donner différents angles de vue sur la Chine d’aujourd’hui  à travers le regard d’artistes  Qin Ji, Wang Tingting, Charles Plumey et Jean-Maris Cras, et de faire une place à des artistes indépendants talentueux, en lien avec l’actualité…

Une rencontre inédite de quatre artistes français et chinois.

Le vernissage aura lieu Jeudi 28 février à partir de 19h à la Galerie Impressions, 98 rue quicampoix 75003 Paris.

 

Rendez-vous sur le site de l’exposition et le site de Galerie Impressions pour plus d’informations.

Cycle Shadows : Festival dédié au cinéma indépendant chinois

De janvier à mai 2013, un lundi par mois, l’association Arisinica, acteur principal des échanges cinématographiques entre l’Europe et la Chine, vous invite à une séance de cinéma indépendant chinois.

Projection Lundi 25 février 2013 à 20h30

Le cycle Shadows vous présente l’oeuvre d’un des pionniers du cinéma documentaire indépendant en Chine, Jiang Yue 蒋樾 qui commença à réaliser des films au début des années 90.

This Happy Life 幸福生活, film programmé pour cette deuxième séance, est sorti en 2002. Il raconte l’histoire de M. Fu et M. Lu, deux responsables de la gare de Zhengzhou, l’un des nœuds ferroviaires les plus importants de Chine. M. Lu dirige l’accueil des passagers tandis que M. Fu est secrétaire du Parti et responsable de l’éducation politique du personnel. Jiang Yue nous révèle les problèmes auxquels sont confrontés les deux hommes ainsi que leurs idéaux familiaux, économiques et politiques. Au début des années 2000, This Happy Life dresse le portrait d’une Chine en pleine mutation : les deux hommes se retrouvent menacés par les revers du capitalisme et figés face aux changements trop rapides de leur pays… Face aux aléas de la vie, M. Lu prononcera cette phrase, témoignage précieux d’un sentiment général d’impuissance : « La situation change plus vite que nous ».

Jiang Yue est né en 1962. Après des études à l’Académie Nationale de l’Art théâtral, il devient l’assistant de Huang Jianzhong sur plusieurs films populaires, notamment The Spring Festival (1991). Il se tourne ensuite vers le cinéma indépendant et réalise son premier long-métrage au Tibet, Theatre Troupe of Lama Priests (1991). En 1994, son film Bi An (L’Autre rive) est sélectionné au Festival du Cinéma du réel.

Pour plus d’informations, connaître le programme complet, les lieux et les tarifs, visitez le site de l’association Arsinica.