Les romans meurtriers, de Kim Tak-hwan

Si vous n’avez pas encore lu Les Romans meurtriers, ne perdez pas une seconde pour découvrir ce livre aux multiples facettes qui vous fera plonger dans la Corée du XVIIIe siècle ! L’auteur réussit une oeuvre de maître qui, tout en défilant une histoire policière au suspens toujours présent, fait preuve d’une érudition grisante et met en scène des personnages inoubliables.

Une série de meurtres qui plonge la ville dans l’effroi… la présence systématique d’un roman de l’auteur le plus en vue sur la scène de chaque crime… l’intrigue a déjà tout pour séduire. A la suite du héros, un jeune dosa de la Haute cour, le lecteur pousse la porte du cercle très fermé d’un groupe de lettrés et participe aux discussions de ces personnages impressionnants d’érudition et de talents, férus de poésie et de peinture, versés dans les arts et le combat et liés par une mutuelle admiration et une véritable amitié.

Trahison, complots, meurtres, exécutions… le roman soutient un rythme effréné mais derrière ces aventures passionnantes se dessinent les luttes politiques de l’époque, les grands débats  et questionnements, enfin toutes les caractéristiques de la Corée fin XVIIIe…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *