Le journal d’un ex-tueur en série atteint de la maladie d’Alzheimer

couvLes éditions Philippe Picquier viennent de publier un nouveau roman du célèbre auteur coréen Kim Young-ha intitulé Ma mémoire assassine (살인자의 기억법) et traduit du coréen par Lim Yeong-hee et Mélanie Basnel.

Après La mort à demi mots, l’auteur s’intéresse de nouveau à la psychologie d’un tueur en série, mais cette fois avec un « retraité » atteint de la maladie d’Alzheimer. Très déstabilisant mais d’une lecture très agréable, ce livre nous montre comment cet ex-tueur en série réagit à la perte de mémoire progressive, dont il est tout à fait conscient et qui finira par le rendre paranoïaque… jusqu’à ce qu’il perde complètement ses repères.

Ecrit sous la forme d’un journal intime, ce roman nous plonge dans une ambiance froide et angoissante, tout en nous faisant réfléchir à la fin de vie et aux manières de lutter contre la maladie d’Alzheimer qui touche de plus en plus de gens…

Commander sur notre site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *