Les petits pains de la pleine lune

couvertureAprès la parution de Fils de l’eau en mai dernier (voir notre article consacré à ce titre), les éditions Philippe Picquier ont publié en octobre le format poche du roman précédent de Gu Byeong-mo, Les petits pains de la pleine lune.

Fuyant les mauvais traitements de sa belle-mère, un garçon de 16 ans se réfugie dans la pâtisserie de son quartier, où il découvre que le pâtissier vend sur Internet des gâteaux aux pouvoirs étranges et que la vendeuse Oiseau-bleu n’est pas une jeune fille ordinaire…

Dans ce roman, Gu Byeong-mo nous transporte dans un monde où la magie et la réalité s’entremêlent, où chacun doit assumer ses choix et ne pas penser que la magie pourra régler tous ses problèmes.

La lecture de ce court roman est très agréable malgré la dure réalité à laquelle est confronté le jeune narrateur qui n’est pas choyé par sa famille et se voit rejeté par la société à cause de son bégaiement. Son séjour dans cette pâtisserie peu ordinaire lui fera comprendre qu’il vaut mieux affronter ses difficultés plutôt que de les esquiver, et que l’amitié peut l’aider à trouver un sens à sa vie.

Le sujet et la façon de le traiter sont originaux et le fait que l’auteur ait écrit deux fins possibles à cette histoire lui donne de la hauteur, au lieu de terminer sur un lieu commun ou un optimisme excessif.

Une lecture vivement conseillée !

Voir tous les romans de Gu Byeong-mo disponibles dans notre librairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>